Le 2 novembre : Le jour des morts ou l’équivalent mexicain d’Halloween

Présentation

femme costumée pour le jour des morts

Salut les amis ! Aujourd’hui au programme en ce jour d’Halloween, j’ai choisi de vous présenter une fête qui est un peu l’équivalent de notre Toussaint. Il s’agit du jour des morts qui a lieu au Mexique.

Qu’est-ce que le jour des morts ?

Le jour des morts ou “El dia de Los muertos” en espagnol est la forme mexicaine de la fête des morts. C’est une célébration de la vie des défunts qui privilégie le souvenir. Elle s’organise ainsi :

  • La période du 31 octobre au 1er novembre est consacrée enfants morts avec des autels et un goûter traditionnel sucré
  • Le matin du 1er novembre est ensuite pour les défunts adultes que de nouvelles offrandes sont déposées sur les autels.
  • Le 2 novembre, lors de la commémoration de tous les fidèles défunts, les Mexicains vont dans les cimetières en jetant des pétales de fleurs au sol et en allumant des bougies pour guider les âmes vers les tombes.

PS : Les dates peuvent varier, mais pas l’organisation du rituel

Pendant cette période, des autels grandioses sont confectionnés à la mémoire des morts. L’organisation de ces derniers est purement symbolique.

Pour ce qui est de la géographie, il est possible de constater qu’il existe des variations en fonction de la région concernée. Il y a évidemment le Mexique avec Sinaloa, Sonora et Tabasco, les USA avec les populations hispaniques célèbrent cette fête ou encore les Philippines qui faisaient partie du Mexique et de la Nouvelle Espagne.

D’un point de vue historique, le jour des morts tire son origine dans les civilisations précolombiennes. Aujourd’hui, cette fête est un mélange de tradition chrétienne, mais aussi anglo-saxonne avec l’influence d’Halloween.

Désormais, cette célébration prend une part importante dans l’économie du pays, mais aussi dans son rayonnement culturel à l’étranger. En effet, le jour des morts est mentionnée plusieurs fois dans de nombreuses œuvres populaires tels que par exemple un épisode d’esprits criminels, des films d’animations ou encore des livres.

Résumé

En résumé, j’ai toujours trouvé fascinant de m’intéresser à d’autres cultures étrangères et mon double bac franco-espagnol m’y a beaucoup aidé. Le fait est que le jour des morts est l’exemple parfait de la manière dont des traditions internationales sont déclinés en fonction des pays.

Octavio Paz dans son essai Le Labyrinthe de la solitude :  « L’indifférence du Mexicain devant la mort se nourrit de son indifférence devant la vie »

« L’immortalité engendre la paresse parce qu’un immortel remet toujours au lendemain ce qu’un mortel aurait fait le jour même. » Georges Wolinski

« La vie ressemble à la maladie en ce qu’elle procède par crises et usure progressive, comme elle comporte aussi ses améliorations et aggravations quotidiennes. Mais, à la différence des autres maladies, la vie est toujours mortelle. »

Voilà, c’est tout pour le moment ! J’espère que cela vous a plus et n’hésitez pas à commenter. Surtout, prenez soin de vous !

Pour en savoir plus sur cette fête

Remerciement

Si vous êtes arrivé jusqu’ici, merci pour votre attention et j’espère que la lecture vous à plus. Si vous avez des remarques ou des suggestions, rejoignez-nous sur les réseaux sociaux, envoyez un mail à l’adresse indiquée ou contactez-nous à travers le formulaire. C’est avec plaisir que je répondrai à toutes vos questions et que je dialoguerai avec vous dans le but de vous aider, mais aussi de m’améliorer.

Abonnez-vous à mes réseaux

Mes réseaux sociaux vous permettront d’avoir accès à des contenus exclusifs, des réductions et bien plus encore. Vous pouvez aussi vous abonner par email pour tout recevoir dans votre boîte de réception.

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :