Famille de cœur : Fanfiction The Rookie (1) chapitre 9

Présentation

fanfiction the rookie

Titre : Famille de cœur

Résumé : Situé pendant la saison 4. C’est l’anniversaire de Lucy, mais la jeune femme est triste et très silencieuse. Ces amis font tout pour comprendre la raison de son humeur et l’aider du mieux qu’ils le peuvent (Tim plus que les autres).

Personnages : Lucy Chen et Tim Bradford

Fanfiction The Rookie

Chapitre 9 : 6 mois après

Quatre mois avaient passés depuis le mariage de Tim et Lucy. Peu de choses avaient changé depuis ce jour. Les couples filaient le parfait amour, les enfants grandissaient, le tout en continuant à arrêter les criminels qui courraient les rues. En résumé, tout allait pour leur mieux dans la vie bien rythmée des policiers du poste de police de Mild Wilshire.

Aujourd’hui, c’était l’anniversaire de Tim. Lucy l’avait amoureusement réveillé en l’embrassant et après avoir fait l’amour passionnément. Par la suite, les jeunes mariés dégustèrent un bon petit déjeuner fait maison. Puis, ils s’étaient préparés pour partir au travail.

En fin de journée, Angela emmena son meilleur ami boire un verre pour célébrer cette journée, même s’il avait été décidé qu’ils fêteraient tout cela en famille plus tard dans la semaine. Cela permis dans le même temps à sa femme de lui préparer un merveilleux diner. Ainsi, quand il rentra, les deux amoureux s’installèrent et mangèrent en discutant joyeusement comme à leur habitude. Cependant, la belle brune semblait anxieuse et cela ne passa pas inaperçu aux yeux de son époux.

-Est-ce que tout va bien ? Tu parais stressée. 

-À merveille, j’ai juste très envie de te donner ton cadeau, avoua-t-elle impatiente. La policière avait une grande nouvelle à annoncer à son mari et elle avait hâte de voir sa réaction.

-Lucy, tu m’as préparé un excellent petit déjeuner ainsi qu’un diner parfait et te connaissant, je suis presque sûr que tu as à prévu quelque chose avec Angela pour ce week-end. Tu n’avais pas à faire tout cela, énonça le sergent en adoration devant sa femme. Il se demandait régulièrement comment est-ce qu’il avait fait pour être si chanceux.

-Je sais, mais ouvre ça. Je suis certaine que cela va te plaire, sourit la policière en lui tendant joyeusement un sac-cadeau.

Il lui rendit son sourire et prit le paquet, vraiment intrigué par ce comportement inhabituel. Cependant, il en comprit rapidement la raison. En ouvrant, il trouva un avec un montage photo. La première photo était une prise lors de leur premier jour dans le programme de formation.

Elle réunissait Lucy, Jackson, Nolan, Tim, Angela et Talia. Il y en avait deux autres d’eux deux prisent lors de divers évènements au cours de sa formation. Puis, il y avait évidemment celle de sa remise de diplôme. À cela, on pouvait ajouter des photographies prisent depuis le début de leur relation avec Tamara et Kojo et évidemment leur portrait de mariage. Enfin, il restait un important espace vide où était inscrit « Pour notre famille qui va bientôt s’agrandir ».

-Tu… Tu… On… On va avoir un bébé, bafouilla Tim sous le choc.

-Oui, murmura-t-elle, les larmes aux yeux sous le coup de l’émotion.

-Mon Dieu, mon amour, c’est merveilleux, s‘exclama-t-il en s’approchant pour l’embrasser tendrement. Ils avaient déjà parlé de la possibilité d’avoir des enfants et plus d’une fois, il s’était imaginé ce que ça lui ferait d’apprendre une telle nouvelle. Seulement, il devait admettre que la joie qu’il ressentait était supérieure à tous ce qu’il avait imaginé. Pendant un long moment, ils s’étreignirent, se murmurant des mots doux, envoutés par la magie du moment.

-C’est extraordinaire, je suis tellement heureux. Tu ne pouvais pas me faire un plus beau cadeau, déclara Bradford, sa femme dans ses bras, en plaçant une main sur son abdomen.

-Moi aussi. Je m’en doutais depuis la semaine dernière alors, j’ai fait une prise de sang. Je voulais être sûre de ne pas me tromper avant te t’annoncer quoi que ce soit, car je savais à quel point ça allait te rendre heureux. En plus, je voulais que ce soit spécial.

-Ça l’est, crois-moi, tout est parfait. Je t’aime tant mon amour, se réjouit-il en l’embrassant une nouvelle fois. Ils passèrent le reste de la soirée en amoureux à discuter de leur avenir qui s’annonçait radieux.

Le lendemain matin, au petit déjeuner, les mariés furent rejoints par Tamara. Une fois installée pour le repas, ils ne pouvaient pas attendre avant de lui faire part de leur grande nouvelle.

-Chérie, il faut que l’on parle de quelque chose, commença Lucy, un peu inquiète de sa réaction. Elle ne souhaitait surtout pas que l’adolescente pense qu’elle compterait moins pour eux sous prétexte qu’ils allaient avoir un enfant, car ce n’était pas le cas.

-Qu’y a-t-il ? Vous êtes bizarre. Tu es enceinte ou quoi ? Interrogea la jeune femme pour rire. Elle changea rapidement de comportement quand elle aperçut leurs visages respectifs.

-Tu… On… Comment est-ce que tu… ?

-Oh mon Dieu, je blaguais, mais c’est la vérité, tu es vraiment enceinte. Je vais être grande sœur, enfin pas vraiment, mais c’est tout comme. C’est super ! S’enjoua la brune en se précipitant pour les embrasser. Elle considérait Tim et Lucy comme ses parents, même s’ils étaient un peu trop jeunes pour l’être réellement et elle savait qu’ils feraient d’incroyables parents. L’étudiante était aussi plus que ravie de voir leur famille s’agrandir.

-C’est exactement pareil et tu vas être super. J’en suis certain, conclut le policier, heureux que cette grossesse ne remette pas en cause l’équilibre qu’ils avaient construit.

Quelques jours plus tard, tout le petit groupe était en train de pic niquer près de l’océan en s’amusant. L’après-midi était agréable et tranquille. Petits et grands profitaient comme des fous. Au bout d’un moment, Tim se retrouva avec son filleul dans les bras et Lucy ne put s’empêcher de l’admirer, le trouvant à la fois adorable et incroyablement sexy. Il allait faire un père merveilleux. C’était certain.

-Il est doué, vous devriez vous mettre au travail et en faire un, s’exclama Nyla en souriant à son amie. Les jeunes mariés ne purent s’empêcher de sourire à cette remarque et ils se lancèrent un regard d’un air entendu. Le couple n’avait aucunement envie de cacher cette merveilleuse nouvelle à leurs amis. Ils cherchaient seulement le bon moment. Cet échange silencieux ne passa pas inaperçu.

-Dites-moi tous les deux, il n’y aurait pas quelque chose que vous souhaiteriez nous dire. Vous n’essayeriez pas de faire un enfant sans nous en parler par hasard ? Questionna Angela malicieusement. Tout le monde se tourna vers eux immédiatement, curieux d’avoir la réponse.

-On n’essayait pas… mais on a quand même réussi, annonça Lucy joyeusement. À cette remarque, tout le monde sauta de joie immédiatement, les félicitant sans retenue.

-Ah ! J’étais sûre que vous nous feriez un petit Bradford avant votre premier anniversaire de mariage. Je suis tellement contente pour vous, s’exclama Angela en prenant son meilleur ami dans ses bras. Connaissant bien ses démons, la belle brune ne put s’empêcher de lui chuchoter qu’il allait faire un père merveilleux. Par la suite et pendant un très long moment, ils discutèrent de leurs enfants et du bébé à venir, plus heureux que jamais.

Ce soir-là, après une journée riche en émotion, le sergent retrouva sa femme, assise dans leur jardin, à regarder les étoiles avec une main sur son ventre. Il s’assit à ses côtés et l’observa, attendant qu’elle se mette à parler.

-J’aurais tant aimé que Jackson soit là pour partager tout ce bonheur avec nous. Il aurait été tellement heureux, de nous aider à préparer le mariage et même l’arrivée du bébé. Bon sang, on aurait papoté pendant des heures, à parler d’à quel point tu es merveilleux. Il ne se serait pas gêné pour me poser des questions totalement déplacées, me préparant un enterrement de vie de jeune fille de folie, venant m’aider à choisir ma robe de mariée et plus encore. Ça me rend triste de penser que notre bébé ne connaîtra jamais son oncle Jackson, débita-t-elle les larmes aux yeux.

-J’aimerais vraiment avoir le pouvoir de revenir en arrière pour changer les choses, lui murmura son époux avant de l’enlacer. Il savait que la mort de son meilleur ami était encore douloureuse et le serait toujours, seulement cela lui brisait le cœur à chaque fois de la voir si mal. Après un long moment, ils partirent se coucher, heureux d’avoir la chance de devenir parents, mais mélancoliques à l’idée de ne pas pouvoir partager ce bonheur avec ceux qu’ils avaient perdus.

Quelques semaines plus tard, Lucy était enceinte de trois mois. La grossesse semblait se dérouler correctement en dehors de quelques nausées matinales. Tim était au petit soin pour elle, il ne cessait de vouloir prendre soin d’elle et la protéger. La jeune femme trouva parfois cela un peu agaçant, mais cela la touchait énormément, car toutes ses petites attentions n’étaient qu’une preuve de l’amour qu’il portait à leur famille.

Aujourd’hui, c’était le jour de leur première échographie, les jeunes mariés étaient impatients de voir leur futur enfant. Juste après le travail, ils se rendirent au cabinet de leur médecin puis, après avoir répondu à quelques questions de routines, la brune s’installa sur la table d’examen.

-Alors docteure, est-ce que tout va bien ? Demanda le sergent Bradford, anxieux.

-Un futur papa inquiet à ce que je vois, vous pouvez vous détendre, tout va très bien. Pour vous le prouver, je vous présente votre bébé, s’exclama le médecin en tournant l’écran de l’échographie vers eux, puis en allumant les hauts parleurs.

-Oh mon dieu, c’est son cœur que l’on entend, là. C’est incroyable, murmura Lucy, très émue. Elle ne put s’empêcher de tourner la tête vers son mari, qui fixait l’écran subjugué. C’était définitivement un moment très fort pour eux. Ils étaient absorbés dans une bulle de bonheur rien qu’à eux.

Après un très long moment à profiter de cet instant et à discuter avec la doctoresse des prochaines étapes, les futurs parents sortirent du cabinet, plus heureux que jamais. Ils connaissaient déjà le sexe de leur bébé mais décidèrent de garder ce secret pour eux, trop amusé de voir leurs amis essayer de deviner. En plus, cela ne changeait finalement pas grand-chose pour eux, tous ce qui comptait était qu’il soit en bonne santé.

Quelques mois de grossesse plus tard, la belle brune était enfin arrivée à son terme. Pendant ces derniers mois, tous ses proches avaient été au petit soin pour elle mais Tamara et Tim avaient battu des records, satisfaisant ses moindres désirs de femme enceinte, même quand les sautes d’humeurs les rendaient aberrants.

Tout s’était passé à merveille en dehors des inconforts classiques tels que les nausées ou les jambes lourdes. Lucy ne parlait toujours pas à ses parents, ni au reste de sa famille d’ailleurs. Excepté sa tante Amy, ils l’avaient tous exclus. Cela la peinait un peu mais elle s’y était doucement fait. Sa famille de cœur l’y aidait beaucoup. Du point de vue professionnel, la jeune femme était maintenant lieutenant et le moins que l’on puisse dire, c’est qu’avec ses deux collègues féminines, elles formaient un trio du tonnerre.

Aujourd’hui était une belle journée du mois d’avril. Il ne faisait ni trop chaud, ni trop froid, ce qui permettait à une Lucy très enceinte de se prélasser dans le jardin en observant Kojo jouer. Elle était seule chez elle, car en congé maternité. Elle était exactement à deux jours de son terme mais des contractions assez régulières se faisaient déjà sentir.

Après un long moment sur un transat, elle entreprit de se lever pour se faire un encas. Seulement, dès qu’elle se mit sur ses deux pieds, elle sentit la poche des eaux se rompre. Une légère panique l’envahi, 2 jours d’avances ce n’était pas grave mais elle était seule chez elle et il était impératif qu’elle aille à l’hôpital. Seulement, elle ne pouvait pas conduire. Rapidement, elle saisit son téléphone. Tim était en intervention et elle ne voulait pas le déranger de peur de le déconcentrer. Elle appela donc successivement Tamara et Abigail (qui était sorti entre filles) puis le sergent Grey pour qu’il transmette l’information à tout le monde dès la fin de l’opération.

Les deux jeunes femmes arrivèrent à peine une dizaine de minutes après son coup de fil, bien trop paniquées pour respecter les limitations de vitesse puis elles l’emmenèrent à l’hôpital. Rapidement là encore, Bradford rejoint sa femme dans sa chambre, aussi paniqué qu’impatient, et le reste de leur grande famille s’amoncela dans la salle d’attente.

C’est ainsi qu’après plusieurs heures de travail, ils purent tous rencontrer la petite Zoe Angela Bradford qui portait le nom de leur capitaine disparue mais aussi de sa marraine. Son parrain était l’un des anciens camarades d’armée de Tim.

Avec beaucoup d’émotion, ils firent donc la connaissance de cette adorable petite fille qui était un parfait mélange de ses deux parents et observèrent la petite famille accueillir ce nouveau membre qui les amènerait sans aucun doute vers de nouvelles aventures.

Voilà, c’est tout pour le moment ! J’espère que ma fanfiction The Rookie vous a plus et n’hésitez pas à commenter. Surtout, prenez soin de vous !

Remerciement

Si vous êtes arrivé jusqu’ici, merci pour votre attention et j’espère que la lecture vous à plus. Si vous avez des remarques ou des suggestions, rejoignez-nous sur les réseaux sociaux, envoyez un mail à l’adresse indiquée ou contactez-nous à travers le formulaire. C’est avec plaisir que je répondrai à toutes vos questions et que je dialoguerai avec vous dans le but de vous aider, mais aussi de m’améliorer.

Abonnez-vous à mes réseaux

Mes réseaux sociaux vous permettront d’avoir accès à des contenus exclusifs, des réductions et bien plus encore. Vous pouvez aussi vous abonner par email pour tout recevoir dans votre boîte de réception.

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :