Étude de cas : les hauts potentiels intellectuels, la réalité derrière les 1000 et 1 apriori

Présentation

un cerveau représentant les hauts potentiels intellectuels (HPI)

Salut les amis ! Aujourd’hui au programme, j’ai choisi de vous parler d’un sujet qui me touche tout particulièrement, car j’ai été diagnostiqué au lycée. Il s’agit des hauts potentiels intellectuels. On les appelle aussi surdoués ou zèbres.

Personnellement, je trouve qu’aucun des termes ne convient parfaitement. Enfin, ce n’est que mon opinion.

Disclamer : Il s’agit pour beaucoup de mon ressenti et mon expérience. Même si j’ai fait de nombreuses recherches, je n’ai pas la science infuse et il n’y a pas de vérité absolue ni de jugement de valeur. Nous sommes tous uniques et c’est très bien comme ça.

De plus, si vous ou votre enfant correspond aux caractéristiques énoncées ci-dessous, vous devez aller voir un psychologue ou un psychiatre agréé. Les auto-diagnostics ou divers tests traînant sur le net ne sont absolument pas probants.

Qu’est-ce que les hauts potentiels intellectuels ?

Le terme « hauts potentiels intellectuels » décrit une aptitude intellectuelle supérieure aux normes. Les définitions du haut potentiel varient selon les théories psychologiques. Il n’y a donc pas vraiment de consensus sur la définition. Néanmoins, un score égal ou supérieur à 130 au test de quotient intellectuel (QI), est généralement retenu comme un indicatif.

Quelques caractéristiques que vous pouvez observer chez les enfants à hauts potentiels intellectuels (aucune obligation) :

  • Des perceptions sensorielles augmentées (audition, goût, odorat, toucher, vision).
  • Des capacités mémorielles importantes
  • Une hypersensibilité émotionnelle qui peut rendre les relations sociales compliquées
  • Difficultés à s’adapter au système scolaire classique
  • Pensée en arborescence
  • Grand maîtrise du langage à l’écrit et/ou à l’oral
  • De l’ennuie et un manque d’intérêt pour les tâches redondantes
  • Une importante curiosité

Il faut aussi savoir que l’on ne devient pas HPI, on naît ainsi. Il s’agit d’une construction particulière de notre cerveau.

Quels sont les a priori à leur sujet ?

Il existe de très nombreux stéréotypes au sujet des hauts potentiels intellectuels. Le fait est que certains peuvent être vrai pour certaines personnes, quand d’autres absolument pas. Ce que je veux dire c’est qu’il n’y a pas de vérité générale ou liste à cocher.

  • Un HPI sait tout sur tout. Il est bon dans tous les domaines
  • Il n’a pas besoin d’aide et peut se débrouiller seul
  • Un surdoué doit être bon à l’école et aider ses camarades
  • Les surdoués sont arrogants
  • Un HPI doit avoir du succès dans sa vie professionnelle
  • Etc.

Pourquoi je ne suis pas fan de la série HPI

En soi, cette série est assez drôle et plutôt bien construite. Les acteurs jouent plutôt bien. Pour vous dire, c’est l’une des rares séries TF1 que j’arrive à regarder. Elle remplit son objectif de divertir les téléspectateurs.

Seulement, je trouve qu’elle pêche en matière de réalisme. Je ne dis pas qu’aucun HPI au monde ne ressemble au personnage de Morgane Alvaro ou qu’elle ne correspond pas à certains “critères” mais son comportement reste quand même un peu stigmatisant. On pourrait croire que tous les HPI sont irresponsables, peu concerné par les émotions des autres, incapables de s’organiser et j’en passe.

Je ne vous dis pas de ne pas regarder la série ou que je vais arrêter de le faire. Il faut juste remettre les choses dans leur ensemble.

Si je devais vous conseiller une œuvre de fiction représentant assez bien la psychologie des hauts potentiels intellectuels, il s’agirait du live La nouvelle vie d’Anna, par Pauline Sarelot. Il s’agit d’un livre que j’ai lu quand j’étais adolescente.

Résumé

En résumé, les hauts potentiels intellectuels restent des êtres humains malgré tout les préjugés assez idiots que l’on peut entendre un peu partout. Ils ne sont ni supérieurs ni inférieurs. Après tous, on a tous des forces et des faiblesses.

Si vous souhaitez passer des tests ou faire passer des tests, vous devez le faire auprès d’un spécialiste agréé. Dans le privé, cela peut parfois coûter cher et il peut y avoir des charlatans. Mon conseil personnel, rendez-vous dans un CIO près de chez vous pour prendre des renseignements et pourquoi pas avoir accès à un médecin gratuitement.

Pour moi, le diagnostic m’a permis de comprendre les raisons de mon comportement présent, mes émotions et mes difficultés. Apprendre à me connaître m’a permis de m’améliorer, m’adapter pour pouvoir communiquer avec les autres correctement tout en restant moi-même.

Voilà, c’est tout pour le moment ! J’espère que cela vous a plus et n’hésitez pas à commenter. Surtout, prenez soin de vous !

Plus de travaux officiels sur Cairn

Remerciement

Si vous êtes arrivé jusqu’ici, merci pour votre attention et j’espère que la lecture vous à plus. Si vous avez des remarques ou des suggestions rejoignez-nous sur les réseaux sociaux, envoyez un mail à l’adresse indiquée ou contactez-nous à travers le formulaire. C’est avec plaisir que je répondrais à toutes vos questions et que je dialoguerais avec vous dans le but de vous aider mais aussi de m’améliorer.

Abonnez-vous à mes réseaux

Mes réseaux sociaux vous permettront d’avoir accès à des contenus exclusifs, des réductions et bien plus encore. Vous pouvez aussi vous abonnez par email pour tout recevoir dans votre boîte de réception.

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :