Famille de cœur : Fanfiction The Rookie (1) chapitre 8

Présentation

fanfiction the rookie

Titre : Famille de cœur

Résumé : Situé pendant la saison 4. C’est l’anniversaire de Lucy, mais la jeune femme est triste et très silencieuse. Ces amis font tout pour comprendre la raison de son humeur et l’aider du mieux qu’ils le peuvent (Tim plus que les autres).

Personnages : Lucy Chen et Tim Bradford

Fanfiction The Rookie

Chapitre 8 : 10 mois plus tard

Dix mois avaient passé depuis que Tim avait demandé à Lucy d’emménager avec lui et le couple ne pourrait pas être plus heureux. Ils vivaient le parfait amour dans leur nouvelle maison avec Tamara et Kojo.

Leur petite routine était bien établie. Du côté de leurs carrières, le duo ne patrouillait plus ensemble la plupart du temps pour éviter d’éventuels conflits d’intérêts et autres rumeurs.

De plus, la brune travaillait son examen pour devenir lieutenant. En effet, après avoir longuement examiné ce qu’elle souhait pour sa carrière, Lucy s’était rendu compte que travailler sous couverture n’était pas une option viable sur le long terme.

Elle souhaitait continuer à construire une vie avec Tim, voir Tamara être diplômée et s’épanouir, assister au mariage d’Henry et Abigail. Elle désirait également voir grandir Jack et la petite Ava, faire des soirées de folies avec Angela et Nyla et bien plus encore.

Elle ne pourrait seulement jamais faire toutes ses choses si elle était sous couverture pendant plusieurs mois d’affilés. Après en avoir longuement discuter avec ses deux collègues féminines, elle avait réalisé qu’effectuer des enquêtes pourraient énormément lui plaire.

D’autant plus qu’elle pourrait mettre à profit ses compétences en psychologie pour faire du profilage. Même s’il n’avait jamais eu l’intention de lui dire quoi faire de sa carrière, le sergent Bradford était plus que ravis de ce choix.

Du côté de leurs amis, tout allait également à merveille.

Angela cartonnait dans son travail tout comme Wesley. Le petit Jack avait un peu plus de deux ans. Le couple commençait même à envisager de lui donner un petit frère ou une petite sœur.

Cela au plus grand bonheur de Patrice qui était aussi proche d’Angela que de son propre fils. Elle était finalement très investie dans la vie du petit groupe d’amis.

Nyla et James étaient plus amoureux que jamais. Leur vie de famille recomposée avec un bébé de moins d’un an était hyper rythmée.

Cependant, ils n’échangeraient cela pour rien au monde, car leur foyer s’avérait toujours plein d’amour. La situation s’était même calmée avec Donovan après que sa mère lui a remis les idées en place.

Cela rendait les choses bien plus simples pour l’organisation de la garde de Layla. D’ailleurs, Nyla et son ex-belle-mère étaient restés très proches.

John et Bailey habitaient désormais officiellement ensemble. Ils étaient en paix, ayant laissé leurs passés respectifs derrières eux. Henry et Abigail passaient régulièrement les voir, toujours très épanouis ensemble et prêt à se marier.

Le sergent Grey et Luna coulaient des jours heureux. Observant avec bonheur, leur fille construire sa vie. Ils étaient également très heureux de pouvoir apprécier l’évolution de leur petite famille de Mild Wilshire.

Bien évidemment, Jackson leur manquait constamment. Rien ne pourrait leur faire plus plaisir que de l’avoir à leurs côtés pendant tous ces moments joyeux. Seulement, ils avaient appris à vivre avec son absence.

Aujourd’hui, c’était l’anniversaire de Lucy. Un an avait passé depuis la dispute avec ses parents (elle ne leur avait d’ailleurs pas reparlé depuis), mais aussi depuis la magnifique soirée organisée par ses amis.

Cela faisait également un an qu’elle et Tim étaient ensemble, une année de pur bonheur qu’elle souhaitait se voir prolonger pour toujours.

La jeune femme se réveilla intriguée, car malgré son apparente nonchalance, elle était persuadée que son petit ami préparait quelques choses pour cette journée spéciale. Ils étaient censés passer la soirée en amoureux et fêter cela entre amis un peu plus tard mais il agissait bizarrement depuis plusieurs jours.

Après une journée de travail classique, Lucy entreprit de se préparer dans les vestiaires du poste de police car il lui avait indiqué qu’elle ne devait pas rentrer chez eux avant le début de la soirée pour qu’il ait le temps de tout préparer. Elle enfila une magnifique robe rouge, boucla ses sublimes mèches brunes de manière sophistiquée.

Elle ajouta également un maquillage élaboré. La belle policière accessoirisa cela avec un collier et un bracelet doré.

Elle portait également la bague en pierre de lunes grâce à laquelle Tim lui avait sauvé la vie. Ce bijou signifiait énormément pour eux deux.

Une fois totalement apprêtée, elle prit sa voiture pour rentrer à la maison. Arrivée à destination, elle put voir que Tim avait dressé une belle table et revêtu un élégant costume noir qui lui seyait à merveille.

Une délicieuse odeur de cuisine italienne flottait dans toute la maison. Sans même réfléchir, la jolie brune se dirigea vers lui pour l’embrasser avec passion.

-Tout cela est magnifique Tim, lui murmura-t-elle en s’écartant légèrement.

-Tu mérites le meilleur et rien d’autres … Je dois dire que cette robe est … diabolique. Tu es sublime, rétorqua-t-il en faisant voyager ses yeux le long de son corps.

À chaque fois qu’il pensait ne pas pouvoir la trouver plus magnifique et désirable, elle continuait à se surpasser. S’il n’avait pas un plan si élaboré en tête pour cette soirée il l’aurait immédiatement emmené dans la leur chambre pour lui montrer à quel point il l’aimait.

Toujours amoureusement enlacés ils se dirigèrent vers le jardin où le policier avait installé la table ainsi qu’une multitude de bougies et de petites lanternes. Ils entamèrent l’apéritif en discutant et d’embrassant mais au bout d’un petit moment, la jeune femme pu percevoir l’anxiété de son amant.

-Mon amour, est-ce que tout va bien ? Tu as l’air stressé mais tu n’as pas à t’inquiéter tout est absolument parfait. 

-Je te remercie. Je suis content que cela te plaise. Je pense qu’il est temps que je te donne ton cadeau, annonça-t-il. Il se leva et la fit se lever également puis lui prit les mains en plongeant amoureusement ses yeux dans les siens.

-Tu n’étais pas obligé, tu as déjà tellement fait, je, commença-t-elle avant de se taire sous le coup de l’émotion en comprenant où il venait en venir en mettant un genou à terre.

-Lucy, je t’aime tellement … Tu es la femme la plus merveilleuse que j’ai rencontré : brillante, résiliente et forte. Tu as réussi à mettre de la lumière dans ma vie à un moment où il n’y avait que des ténèbres et où beaucoup ne voyait rien de bon en moi. Tu vois le meilleur en chacun et ça les pousse à se surpasser.

Pendant longtemps j’ai essayé de lutter contre mes sentiments pour toi de peur de te perdre parce que la vérité c’est que je n’imagine pas ma vie sans toi à mes côtés, sans cette famille que l’on a créée et que je rêverais de voir s’agrandir dans les années à venir.

Je t’aime et ça ne changera jamais. À chaque fois que je pense ne pas pouvoir tomber plus amoureux de toi tu me prouves le contraire alors … Lucy Chen, est-ce que tu veux m’épouser ?

A la fin de cette magnifique tirade la brune était tellement émue qu’elle était incapable de parler et elle pleurait de joie. Elle secoua la tête pour acquiescer et le fit se relever pour l’embrasser passionnément.

-J’imagine que ça veut dire oui, souffla-t-il en s’écartant, les yeux brillants de joie. 

-Bien sûr idiot, je t’aime tellement, répondit sa désormais fiancée lorsqu’il lui passait la bague au doigt. Ils continuèrent à s’étreindre un long moment avant de retourner à leur repas en discutant, plus heureux que jamais.

-Dire que l’année dernière, je pensais qu’il s’agissait de mon plus bel anniversaire. J’étais loin du compte. 

-Fais attention, avec des affirmations pareilles je pourrais avoir envie de me surpasser davantage l’année prochaine … J’ai invité l’équipe à venir sabrer le champagne avec nous pour fêter ton anniversaire mais aussi la bonne nouvelle. 

-C’est une merveilleuse idée. J’ai très envie de dire au reste du monde que je vais devenir madame Tim Bradford, même si j’imagine qu’ils sont déjà au courant. -Je suis si prévisible que ça ?

-Un peu … J’imagine que tu as parlé de tes projets au minimum à Angela et Tamara. Elle a dû le dire à Nyla et Wesley qui en ont probablement parlé à James et Nolan. Enfin, tu vois le truc.

-C’est à peu près ça, rit le jeune homme.

Quelques heures plus tard, ils étaient tous regroupés dans le jardin à célébrer dans la joie et la bonne humeur.

Ils trinquèrent autour d’un merveilleux gâteau puis offrirent leurs cadeaux à la reine de la soirée avant de partir dans de grandes discussions. Au bout d’un moment, la future mariée prit Nyla et Tamara à part.

-Je sais que c’est un peu rapide est que l’on a le temps mais je n’ai pas vraiment besoin de réfléchir pour en être sûr. Je veux dire, je suis certain que Tim va demander à Angela d’être son témoin … 

-Bradford y a plutôt intérêt. Je tiens à lui rendre l’appareil, interrompit de loin l’hispanique

-Comme je le disais … Enfin, bref, j’aurais voulu savoir si vous me feriez l’honneur d’être mes demoiselles d’honneurs, demanda Lucy toujours aussi émue par cette merveilleuse soirée.

-Bien sûr, Lucy, rien ne me ferait plus plaisir, répondit immédiatement l’adolescente, heureuse de la demande de la femme qu’elle considérait comme une mère adoptive, même si elles avaient plus l’âge d’être sœurs.

-Ça serait avec plaisir Chen. Je peux t’assurer que l’on va s’arranger pour t’organiser le plus magnifique des mariages, ajouta Nyla émue par le bonheur de l’une de ses meilleures amies.

Après ce petit aparté le reste de la soirée se déroula dans un grand bonheur. Une fois tous leurs proches partis, les jeunes fiancées continuèrent de célébrer leur joie en passant dans leur chambre à coucher pour une nuit qui fut des plus passionnées, pour ne pas changer.

Quelques jours plus tard, le couple avait longuement discuté et ils s’étaient mis d’accord sur de nombreuses choses. Aucun d’eux ne souhaitait un grand mariage trop top à l’œil. Il souhaitait s’unir rapidement uniquement entourés de leurs proches.

Cela avait difficile à admettre pour Lucy, mais puisque ses parents n’avaient pas repris contact avec elle, qu’elle ne comptait pas céder et que sa tante Amy lui avait dit à quel point il campait sur leurs positions, ils ne seraient pas présents à leur mariage.

Ils avaient donc fixé la date à dans 2 mois. Dès leur grande annonce, Patrice avait immédiatement proposé de célébrer la cérémonie dans sa propriété. Les futurs mariés avaient accepté, touchés par tant de gentillesse et enchantés tant l’endroit était sublime.

Il avait également été décidé que ça serait Wesley qui officierait le mariage. La brune avait déjà pris rendez-vous pour choisir sa robe de mariée en compagnie de ses plus fidèles amies tout comme le futur marié pour son costume.

En résumé, tout le monde se démenait avec plaisir pour faire de ce mariage une réalité dans ce temps très courts.

Ce matin-là, Lucy frappa à la porte du bureau du sergent Grey avec une idée bien précise en tête.

-Bonjour monsieur, est-ce que je peux vous parler quelques minutes d’une affaire personnelle ? 

-Bien sûr, j’espère que tout va bien, répondit-il intrigué. La jeune femme s’assit dans un fauteuil face à son supérieur puis commença à parler.

-Ce n’est vraiment rien de grave. En fait, j’ai quelque chose à vous demander. Comme vous le savez, je ne parle plus à mes parents et même si je l’ai accepté, avec le mariage qui arrive ce n’est pas quelque chose de simple. Bref, vous et Luna avaient tellement fait pour nous au fil des années … Je me demandais si vous accepteriez de me conduire jusqu’à l’autel, interrogea la policière hésitante. Son interlocuteur se leva de son bureau et alla s’asseoir dans le fauteuil à ses côtés, ému et surpris.

-Mon dieu Luc, bien sûr, j’en serais sincèrement honoré.

-Vous n’avez pas idée à quel point ça me fait plaisir, je …

-Lucy, c’est réellement un plaisir. Vous êtes une jeune femme et une policière incroyable, quiconque vous disant le contraire est un idiot et vos parents n’ont pas la moindre idée de ce qu’ils perdent. En plus, je ne connais personne de mieux assortis que Bradford et vous. Je savais que vous lui seriez bénéfiques quand je vous ai associé. Je n’avais juste pas imaginé à quel point j’avais raison. Je suis persuadée que vous allez être très heureux ensembles et même que d’ici peu de temps nous verrons des mini Tim ou Lucy courir un peu partout. 

-Je vous remercie, c’est adorable. Enfin, une chose à la fois même si je dois dire que cette idée me plaît beaucoup, avoua la jolie brune tout sourire. Ils continuèrent à discuter pendant quelques minutes puis repartirent travailler.

Deux mois après cette demande romantique, et de nombreux préparatifs plus tard, le grand jour était arrivé.

Lucy, Tamara et Nyla avaient passé la nuit entre filles chez la future mariée pour se préparer quand Tim, Angela Wesley et le petit Jack avaient dormi dans la propriété des Evers en profitant de ces quelques heures pour finaliser les derniers détails.

Le matin même, les trois jeunes femmes les rejoignirent pour se préparer en prenant bien garde à ce que les futurs mariés ne se croisent pas, superstition oblige.

De son côté Lucy était dans une chambre avec Nyla, Tamara, Patrice et Luna. Après quelques minutes derrières un paravent pour s’habiller, la belle brune sortit pour que ses comparses puissent l’admirer. Elle portait une sublime robe blanche dans le style bohème chic avec une coupe sirène et de la dentelle.

Ses longs cheveux chocolat avaient été savamment bouclés puis relevé dans un chignon lâche pour qu’ils encadrent joliment son visage et caresse sa nuque.

Son maquillage était bien plus élaboré et appuyé qu’habituellement mais restait très naturelle. Enfin, la policière portait un bracelet et un collier sertis de pierre de lune ainsi que sa bague de fiançailles.

-Mon dieu Lucy, tu es absolument sublime, s’exclama l’adolescente émue. Cette femme était son modèle.

-Elle a raison, officier Chen vous êtes magnifiques, ajouta la femme de leur sergent.

-Absolument radieuse, continua la mère de Wesley tout sourire.

-Bradford est définitivement très chanceux, termina le lieutenant Harper en l’admirant avec sa plus jeune fille dans les bras.

-Vous êtes trop gentilles. Je ne pourrais jamais assez remercier chacune de vous pour tous ce que vous avez fait. Sans vous ce mariage n’aurait jamais pu avoir lieu si rapidement et être si merveilleux, déclara la brune très émue.

-Tu sais bien que l’on est une famille. En plus, vous vous êtes tournés autour pendant tellement longtemps sans jamais agir que ce mariage relève presque du miracle. Même Layla s’était rendu compte que vous étiez amoureux l’un de l’autre avant que vous n’agissiez. 

-Vous avez une fille bien perspicace Nyla. Enfin, j’imagine que ça doit être compliqué de ne pas avoir vos parents à vos côtés mais je pense pouvoir parler au nom de tous en disant que vous êtes en famille aujourd’hui et aimé de tous les gens présents dans cette maison, déclara la mère de Wesley qui avait toujours portés la jeune femme dans son cœur.

Le fait ait qu’elle s’était énormément attachée à tous les policiers de ce poste de police. Elles acquiescèrent tous d’un air entendu.

-Ça me touche énormément. C’est vrai que comme toutes les petites filles qui ont un jour pensé à leur mariage, je m’imaginais que mes parents seraient là mais une chose est sûre, j’ai la plus merveilleuse des familles de cœur à mes côtés et c’est tout ce qui compte, conclut-elle plus rayonnante que jamais.

Pendant des années elle avait fait semblant d’être une personne qu’elle n’était pas pour plaire à ses parents et ça l’avait rendu très malheureuse.

Aujourd’hui, même si faire le deuil de sa relation avec eux avaient été compliqués, elle était elle-même, heureuse, épanouie, folle amoureuse et acceptée pour qui elle était réellement. Elle avait la vie dont elle avait toujours rêvé. Le petit groupe continua à discuter en se préparant dans la bonne humeur.

Le futur marié était quant à lui dans un autre endroit avec Angela, Wesley, Wade et sa sœur Genny. Tout comme sa future femme, il entreprit de se préparer en discutant avec ses collègues.

-Je n’arrive pas à croire que mon grand-frère se marie une nouvelle fois. Je dois dire Tim que tu as bien choisit. Lucy est merveilleuse et tu as beaucoup de chance. Je suis aussi ravie de te voir si heureux. Je ne t’avais jamais vu si épanoui. 

-Je suis totalement d’accord et j’ai trop hâte de voir des petits Bradford courir un peu partout, renchérit Angela en arrangeant quelques détails de la veste de son costume.

-Carrément, ils vont faire des bébés super mignons, s’enthousiasma Genny ravie à cette idée.

-Vous ne croyez pas que vous vous emballez un peu mesdames. Laissez-le déjà se marier, interrompit Wesley amusée, sachant pertinemment qu’elles étaient loin d’avoir tort. Cela fit immédiatement rire le sergent Grey.

-Laisse les, Wes’. Tu sais bien que de toute façon on a aucune chance. Puis, ce n’est pas comme si je n’avais jamais parlé avec Lucy de l’idée d’avoir des enfants dans un futur relativement proche. 

-Vous en aurez mis du temps à vous décider Tim mais une chose est sûre c’est que vous ne faites pas les choses à moitié. Enfin, je dois dire que j’ai moi aussi hâte voir cela. Non seulement vous et Lucy feraient de merveilleux parents mais en plus un enfant mélangeant vos deux caractères est définitivement un enfant qui risque de secouer notre petite famille, ajouta son chef avec le sourire. Cette remarque fit immédiatement l’assemblée.

Angela, Wesley et Genny sortirent pour régler les derniers détails de la cérémonie ce qui laissa les deux sergents seuls.

-Je souhaitais vous remercier monsieur, non seulement pour tous ce que vous avez fait pour nous au fil des années mais aussi pour cette dernière remarque. Après le départ d’Isabel j’avais abandonné l’idée d’avoir une famille un jour mais tout cela a changé depuis que je suis avec Lucy tout cela a changé. Seulement, même si j’ai fait beaucoup de progrès au sujet de certains épisodes de mon passé grâce à elle, je mentirais si je disais que devenir père un jour ne m’angoissait pas, à cause de mon père et … 

-Vous n’êtes pas votre père Tim et oui vous avez fait quelques erreurs dans le passé pour de nombreuses raisons, mais comme tout le monde. Il ne faut vraiment pas vous flageller pour cela car ce n’est que la preuve que vous êtes humains. Une chose est sûre c’est que vous êtes quelqu’un de très bien alors ne laissez jamais le passé ternir l’image du futur radieux qui se présente devant vous et Lucy. 

-Merci monsieur, ça me touche énormément.

Après cette adorable conversation, Tim descendit dans le jardin qui avait été préparé pour la cérémonie. L’endroit était naturellement très vert avec beaucoup d’arbre et une fontaine. La façade de la maison était en pierre claire avec beaucoup de fenêtres et une belle terrasse.

Un autel avait été installé au fond du jardin avec une nuée de chaise de part et d’autres de l’allée. Le tout était recouvert de fleur de toutes les couleurs et sortes. C’était vraiment très champêtre. Le jeune homme resta là un long moment à observer les invités s’installer puis le moment fatidique arriva. Il n’était pas stressé mais fébrile d’impatience. C’était tout ce qu’il avait toujours voulu.

Tout le monde se mit en place puis Sylas, qui était chargé de la musique, lança la marche nuptiale. Il put immédiatement voir sa fiancée s’avancer vers lui au bras de Grey. Bon sans ce qu’elle pouvait être sublime !

La cérémonie se déroula dans la joie et l’émotion. Plusieurs larmes furent versées au moment des vœux et un langoureux baiser fut échanger après que furent déclarer mari et femmes nos deux amoureux puis tous se dirigèrent vers la maison pour continuer les festivités.

Pendant la soirée, le couple rayonnait, plus heureux que jamais. Ils furent congratulés par tous et s’amusèrent comme des fous pendant un long moment. Tard dans la nuit, après avoir remercié tous leurs amis, les jeunes mariés s’envolèrent pour leur lune de miel à destination de l’Italie. Ce mariage avait été la consécration de leur amour et surtout, le point de départ de leur vie de famille.

Voilà, c’est tout pour le moment ! J’espère que cela vous a plus et n’hésitez pas à commenter. Surtout, prenez soin de vous !

Remerciement

Si vous êtes arrivé jusqu’ici, merci pour votre attention et j’espère que la lecture vous à plus. Si vous avez des remarques ou des suggestions rejoignez-nous sur les réseaux sociaux, envoyez un mail à l’adresse indiquée ou contactez-nous à travers le formulaire. C’est avec plaisir que je répondrais à toutes vos questions et que je dialoguerais avec vous dans le but de vous aider mais aussi de m’améliorer.

Abonnez-vous à mes réseaux

Mes réseaux sociaux vous permettront d’avoir accès à des contenus exclusifs, des réductions et bien plus encore. Vous pouvez aussi vous abonnez par email pour tout recevoir dans votre boîte de réception.

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :