Portrait (48) : Harriet Tubman

Présentation

Salut les amis ! Aujourd’hui pour continuer mes portraits de femmes d’exceptions, je vais vous parler d’une femme incroyable que j’ai découverte à travers l’épisode 9 saison 2 de la série historique Timeless. Il s’agit de l’incroyable Harriet Tubman qui est interprété dans le show par Christine Horn.

Harriet Tubman

Harriet Tubman, née entre 1820 et 1825. La date est incertaine et change en fonction des sources. Elle est morte le 10 mars 1913. C’est une militante américaine en faveur de l’abolition de l’esclavage, militante contre le racisme et féministe.

Biographie succinte Harriet Tubman

De son nom de naissance Araminta « Minty » Ross, elle est née de parents esclaves : Harriet (« Rit ») Green qui était cuisinière pour la famille Brodess et Ben Ross qui supervisait le travail du bois sur la plantation. Elle vient d’une famille de neuf enfants : Linah, né en 1808, Mariah Ritty en 1811, Soph en 1813, Robert en 1816, Minty (Harriet) vers 1820, Ben en 1823, Rachel en 1825, Henry en 1830 et Moïse en 1832.

Comme pour beaucoup d’esclaves aux États-Unis, ni l’année exacte, ni le lieu des naissances n’ont été enregistrés et les estimations des historiens divergent. Le système esclavagiste séparait fréquemment les familles, en éloignant les parents de leurs enfants, vendus à d’autres propriétaires qui résidaient parfois à de grandes distances. La famille Tubman fut malheureusement victime de cette pratique.

Harriet Tubman prit donc très tôt soin de ses jeunes frères et sœurs. De plus, elle fut louée dès son plus jeune âge à une femme nommée « Miss Susan » chez laquelle elle fut quotidiennement victime de mauvais traitements qui lui laissèrent des cicatrices à vie. Ce fut également le cas chez tous ses autres maîtres.

Pendant l’une de ses altercations, elle subit un énorme choc à la tête. Par la suite, elle commença à avoir des convulsions et à s’évanouir soudainement. Ces crises semblent avoir été des crises d’épilepsie temporale et perdurèrent toute sa vie. Cette blessure développa encore davantage sa foi en Dieu avec comme inspiration les récits de l’Ancien Testament.

Quand elle fut une jeune adulte, elle prit le prénom d’Harriet, probablement en l’honneur de sa mère. Vers 1844, elle épousa John Tubman, un homme libre.

Après la mort de son maître en 1849, Harriet Tubman s’échappa avec ses frères Ben et Henry. Son mari ne la suivi pas. Une fois échappés, ces derniers furent pris de remords, car l’un d’eux avait dû laisser son jeune fils derrière lui. Ils étaient également effrayés par les dangers d’une vie de fugitif. Ils rebroussèrent ainsi chemin, obligeant Harriet à rentrer avec eux. Peu après, celle-ci s’échappa à nouveau, cette fois sans ses deux frères.

Elle fut assistée dans sa fuite par des membres du mouvement abolitionniste, Noirs comme Blancs, qui avaient organisé un vaste réseau d’évasion connu sous le nom de Chemin de fer clandestin. Après un long périple, elle arriva enfin en Pennsylvanie.

Au fil du temps, Harriet Tubman effectua de nombreux allers et retours au Maryland pour aider d’autres esclaves à s’échapper, ce qui lui valut le surnom de « Moïse ». Elle commença évidemment sa carrière de passeuse avec sa famille et arriva progressivement à libérer un très grand nombre d’esclaves.

Pendant la guerre de Sécession, Harriet Tubman rejoignit rapidement un groupe d’abolitionnistes et devint une figure importante des camps de Port-Royal. Elle servit comme cuisinière et infirmière.

Après la guerre, Harriet Tubman devint une militante pour les droits des Afro-Américains et des femmes. Sa célébrité et ses actions courageuses lui ont valu de nombreux hommages au fil du temps

  • Son nom est arrivé en tête dans une consultation lors d’une campagne en faveur de la présence de portraits de femmes sur les billets de banque des États-Unis
  • Un mémorial est édifié dans le Maryland, le Harriet Tubman Underground Railroad National Monument.
  • Un astéroïde découvert en 2010 est nommé Tubman
  • Elle est inscrite au National Women’s Hall of Fame.
  • Un trio de jazz formé en 1998 s’appelle le « Harriet Tubman band ».
  • Underground Railroad est une composition du saxophoniste Jordan Philippe dédiée à Harriet Tubman.
  • Il existe : Harriet Tubman ballad de Woody Guthrie sur l’album Long Ways To Travel
  • Le peintre américain Jacob Lawrence consacra une série de peintures à propos de la vie d’Harriet Tubman entre 1938 et 1940, puis en 1967 dans son livre pour enfants Harriet and the Promised Land

Résumé

En résumé, Harriet Tubman, bien qu’elle n’ait absolument pas vécu à notre époque, est une femme forte, indépendante et incroyablement courageuse qui s’est battue pour ses idéaux. Il ne faut pas hésiter à la prendre en exemple.

Voilà, c’est tout pour le moment ! J’espère que cela vous a plus et n’hésitez pas à commenter. Surtout, prenez soin de vous !

Pour en savoir plus

Remerciement

Si vous êtes arrivé jusqu’ici, merci pour votre attention et j’espère que la lecture vous à plus. Si vous avez des remarques ou des suggestions rejoignez-nous sur les réseaux sociaux, envoyez un mail à l’adresse indiquée ou contactez-nous à travers le formulaire. C’est avec plaisir que je répondrais à toutes vos questions et que je dialoguerais avec vous dans le but de vous aider mais aussi de m’améliorer.

Abonnez-vous à mes réseaux

Mes réseaux sociaux vous permettront d’avoir accès à des contenus exclusifs, des réductions et bien plus encore. Vous pouvez aussi vous abonnez par email pour tout recevoir dans votre boîte de réception.

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :