Dossier spécial : la téléréalité, 5 raisons pour lesquelles je n’aime pas ça

Présentation

télé jaune pour regarder la téléréalité

Salut les amis ! Aujourd’hui j’ai décidé de vous parler d’un sujet un peu différent, la téléréalité en abordant les raisons pour lesquelles je n’aime pas ça.

Disclamer. Il s’agit principalement d’une opinion basée sur mes réflexions. Vous avez le droit de penser le contraire. De plus, je condamne profondément le harcèlement dont sont victimes certains acteurs de la téléréalité sur les réseaux sociaux.

Qu’est-ce que la téléréalité ?

“La téléréalité ou télé-réalité (en anglais : reality show) est un genre télévisuel dont le principe est de suivre, le plus souvent sur un mode feuilletonnant et par le biais de la fiction, la vie quotidienne d’anonymes ou de célébrités sélectionnées pour participer à une émission télévisuelle. Les émissions de téléréalité empruntent souvent des idées à d’autres genres télévisuels tels que le documentaire, le jeu, les variétés, la série.” Wikipédia

Raisons pour lesquelles je n’aime pas la téléréalité

1 ° – Le manque valeur apportée par l’émission

Je n’aime pas la téléréalité car je ne trouve réellement aucun intérêt à ce type d’émission. Il n’y a aucun apport culturel ou intellectuel. Ce n’est pas divertissant ni vraiment drôle. Honnêtement, je ne vois absolument pas comment trouver du plaisir devant une telle émission.

2 ° – L’absence de réalisme des interactions entre les personnes

Je n’aime pas la téléréalité car les interactions entre les personnes ne sont pas réelles. Elles sont exacerbées par le milieu dans lequel les personnes évoluent et orchestrées par les producteurs pour augmenter l’audimat.

L’intérêt de regarder une fiction est de susciter des émotions en se divertissant devant une vraie histoire. Dans la téléréalité, il n’y a ni l’un ni l’autre.

3 ° – La déconnexion face à la vraie vie

Je n’aime pas la téléréalité car ce n’est absolument pas la vraie vie. Le luxe, l’alcool, les fêtes, gagner des milliers d’euros sans apporter aucune valeur : ce n’est pas l’exemple à donner aux jeunes générations car ce n’est pas ça la vie.

4 ° – L’intégration de valeurs superficielles

Je n’aime pas la téléréalité car les valeurs véhiculées sont totalement superficielles.

  • Gagner de l’argent à outrance sans se soucier de ce que l’on apporte ou de l’impact que l’on a sur le monde
  • Des critères de beauté superficiels et l’apologie de la chirurgie esthétique à outrance
  • Faire la fête tous les jours et consommer n’importe quoi sans se soucier de l’impact que cela a sur sa santé.

Tout ça ne devrait pour moi pas être glorifié.

5 ° – La banalisation de certains comportements toxiques

Je n’aime pas la téléréalité, car cela banalise certains comportements toxiques et malsains et les rend normaux aux yeux des gens. On ne devrait pas normaliser les relations amoureuses ou amicales où tout le monde se disputent et se trahi en permanence. On glorifie la violence au lieu de prôner la communication pacifique dans une société troublé tout comme l’argent facile et les comportements autodestructeurs.

Résumé

En résumé, la téléréalité et tout ce qui en découle est à prendre avec précaution pour ne pas se laisser influencer de manière néfaste.

Voilà, c’est tout pour le moment ! J’espère que cela vous a plus et n’hésitez pas à commenter. Surtout, prenez soin de vous !

Pour poursuivre le débat

Remerciement

Si vous êtes arrivé jusqu’ici, merci pour votre attention et j’espère que la lecture vous à plus. Si vous avez des remarques ou des suggestions rejoignez-nous sur les réseaux sociaux, envoyez un mail à l’adresse indiquée ou contactez-nous à travers le formulaire. C’est avec plaisir que je répondrais à toutes vos questions et que je dialoguerais avec vous dans le but de vous aider mais aussi de m’améliorer.

Abonnez-vous à mes réseaux

Mes réseaux sociaux vous permettront d’avoir accès à des contenus exclusifs, des réductions et bien plus encore. Vous pouvez aussi vous abonnez par email pour tout recevoir dans votre boîte de réception.

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :