Étude de cas : le harcèlement de rue en 2022

Présentation

harcèlement de rue

Salut les amis ! Aujourd’hui au programme, j’ai décidé d’aborder un sujet de société, un phénomène qui a déjà touché de nombreuses personnes, majoritairement des femmes. Il s’agit du harcèlement de rue.

À l’heure actuelle, même si les statistiques restent imprécises, environ 83 % des femmes, quel que soit leur âge, leur physique ont été victimes de harcèlement de rue.

Définition du harcèlement de rue

La loi définie le harcèlement de rue comme le fait d’« imposer à une personne tout propos ou comportement à connotation sexuelle ou sexiste qui soit porte atteinte à sa dignité en raison de son caractère dégradant ou humiliant, soit créé à son encontre une situation intimidante, hostile ou offensante ».

Le harcèlement de rue est puni d’une amende de catégorie 4, allant de 90 euros en paiement immédiat à 750 euros, et même de catégorie 5 (jusqu’à 3 000 euros) en cas de récidive ou de circonstances aggravantes.

Exemples de comportements : sifflement, main aux fesses, insultes, remarques déplacés, incapacité à comprendre le refus, exhibitionnisme, voyeurisme, etc.

Comment lutter contre le harcèlement de rue ?

  • Cessez de minimiser le phénomène
  • Écoutez

Bien souvent, de nombreuses femmes/jeunes filles de votre entourage ont déjà subi du harcèlement de rue. Écoutez-les, prenez le temps d’analyser ce qui a fait que les comportements en cause leur ont parus hostiles. Surtout, soyez bienveillant et veillez à ne pas tomber dans le piège de la culpabilisation de la victime.

Les phrases à proscrire absolument : “que portais-tu ?”, “tu es sûre que tu ne l’as pas cherché”, “qui aime bien châtie bien”, ‘non mais maintenant on ne peut plus rien dire ou faire”, “c’est de la drague”.

  • Agissez

Si vous constatez qu’une personne est victime de harcèlement, ne restez pas passif. Il est important d’agir. Vous aurez sans doute le pouvoir de faire fuir l’agresseur. Si la situation est trop risquée, ne vous mettez surtout pas en danger. Vous pouvez appeler la police ou filmer pour constituer des preuves.

  • Sensibilisez

Parfois, certaines personnes adoptent certains comportements sans réaliser à quel point ils sont mal vécus par les gens qui les entourent. Vocalisez vos pensées concernant les comportements des gens qui vous entourent. Vous pourrez sans doute ouvrir les consciences.

Il est aussi très important d’éduquer vos enfants dès le plus jeune âge, aux comportements à adopter s’ils sont victimes, témoins mais aussi pour qu’ils ne deviennent pas agresseurs sans même le réaliser. 

Résumé

En résumé, il est très important d’éveiller les consciences pour lutter contre le harcèlement de rue. Même les plus petits actes peuvent faire la différence dans un monde rempli de stéréotypes de genre.

Voilà, c’est tout pour le moment ! J’espère que cela vous a plus et n’hésitez pas à commenter. Surtout, prenez soin de vous !

Site dédié au harcèlement de rue

Remerciement

Si vous êtes arrivé jusqu’ici, merci pour votre attention et j’espère que la lecture vous à plus. Si vous avez des remarques ou des suggestions rejoignez-nous sur les réseaux sociaux, envoyez un mail à l’adresse indiquée ou contactez-nous à travers le formulaire. C’est avec plaisir que je répondrais à toutes vos questions et que je dialoguerais avec vous dans le but de vous aider mais aussi de m’améliorer.

Abonnez-vous à mes réseaux

Mes réseaux sociaux vous permettront d’avoir accès à des contenus exclusifs, des réductions et bien plus encore. Vous pouvez aussi vous abonnez par email pour tout recevoir dans votre boîte de réception.

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :