Étude de cas : Les violences conjugales en 4 points

Présentation

illustration sur les violences conjugales

Salut les amis ! Aujourd’hui au programme de cette étude de cas j’ai décidé de vous parler d’un sujet d’actualité sensible et très sérieux : les violences conjugales.

Disclamer : je tiens à préciser que je ne suis pas une spécialiste et que je ne souhaite offenser personne. Je suis juste une personne qui espère voir ce type de violence disparaisse et qui les trouve encore aujourd’hui trop peu traité sérieusement.

Si vous êtes dans une situation de violences conjugales, je ne vous encouragerais jamais assez à demander de l’aide à un professionnel.

Statistiques sur les violences conjugales

En 2020 :
– 102 femmes ont été tuées par leur partenaire ou ex-partenaire
– 23 hommes ont été tués par leur partenaire ou ex-partenaire
– 14 enfants mineurs sont décédés, tués par un de leurs parents dans un contexte de violences au sein du couple.

82 % des morts au sein du couple sont des femmes. Parmi les femmes tuées par leur conjoint, 35 % étaient victimes de violences antérieures de la part de leur compagnon. Par ailleurs, parmi les 22 femmes ayant tué leur partenaire, la moitié, soit 11 d’entre elles, avaient déjà été victimes de violences de la part de leur partenaire.

Site officiel contre les violences conjugales

Que faire en cas d’urgence ?

Si vous êtes victimes ou témoins d’actes de violences conjugales et dans une situation d’urgence le mieux pour vous protéger est de tout faire pour prévenir les secours.

Cela peut se faire à travers le numéro police secours (17), le numéro d’urgence européen (112), le samu (15), les pompiers (18) ou par sms au 114 si vous n’avez pas la possibilité de parler.

Il existe aussi une possibilité de signaler les violences conjugales sur un service de messagerie en ligne.

Comment aider ?

Il peut être très délicat d’aider une personne victime de violence conjugale mais si vous êtes dans une situation où cela s’avère nécessaire vous pouvez :

  • Prêter une oreille attentive à la victime
  • Aiguiller la victime vers un service de police, une association d’aide ou même une aide psychologique
  • Aider la victime à quitter le domicile conjugale
  • Garder des preuves des violences conjugales pour faciliter le processus judiciaire.

Que dit la loi ?

Si vous avez besoin d’aide vous pouvez toujours demander une aide juridique complète à une association proche de chez vous. Plus généralement, les principaux textes de lois sur les violences conjugales sont les suivants :

Résumé

En résumé, il est important que l’on s’unisse tous pour lutter contre le fléau des violences conjugales, même de manière imparfaite car il est important qu’elles cessent. N’oubliez pas ces ressources pour essayer d’aider de votre mieux.

Si vous êtes victimes, n’oubliez jamais que cela n’est pas votre faute et que (même si cela est difficile) il est important de faire passer votre sécurité et votre bonheur en premier. N’hésitez pas à demander de l’aide.

Voilà, c’est tout pour le moment ! J’espère que cela vous a plus et n’hésitez pas à commenter. Surtout, prenez soin de vous !

Pour consulter les aides du service public

Remerciement

Si vous êtes arrivé jusqu’ici, merci pour votre attention et j’espère que la lecture vous à plus. Si vous avez des remarques ou des suggestions rejoignez-nous sur les réseaux sociaux, envoyez un mail à l’adresse indiquée ou contactez-nous à travers le formulaire. C’est avec plaisir que je répondrais à toutes vos questions et que je dialoguerais avec vous dans le but de vous aider mais aussi de m’améliorer.

Abonnez-vous à mes réseaux

Mes réseaux sociaux vous permettront d’avoir accès à des contenus exclusifs, des réductions et bien plus encore. Vous pouvez aussi vous abonnez par email pour tout recevoir dans votre boîte de réception.

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :