Famille de cœur : Fanfiction The Rookie (1) chapitre 1

Présentation

fanfiction the rookie

Titre : Famille de cœur

Résumé : Situé pendant la saison 4. C’est l’anniversaire de Lucy mais la jeune femme est très silencieuse et triste. Ces amis font tout pour comprendre la raison de son humeur et l’aider du mieux qu’ils le peuvent (Tim plus que les autres).

Personnages : Lucy Chen et Tim Bradford

Fanfiction The Rookie

Chapitre 1 : Un anniversaire morose

Le lendemain matin, Lucy se réveilla bien avant son réveil, n’ayant que très peu dormi. Son sommeil avait été peuplé de cauchemar en tout genre. Épuisée, elle décida de se lever pour se préparer. Cela allait définitivement être une longue journée.

Elle était de très mauvaises humeurs, ne cessait de ruminer les paroles de ses parents, se sentait seule malgré la pléthore d’amis sur qui elle pouvait compter et pour finir, Jackson lui manquait terriblement. C’était son anniversaire, mince ! Ils devraient être en train de s’amuser comme des fous et préparer une soirée de dingue. Au lieu de ça, il était mort.

Enfin, la jeune femme essaya de positiver car elle savait que son meilleur ami ne voudrait pas la voir ainsi. Environ une heure après son réveil, elle sortit de sa chambre, prête à partir travailler, pour voir que Tamara s’était également levée très tôt dans le but de lui préparer un sublime petit déjeuner.

-Bon anniversaire ! S’exclama l’adolescente enthousiaste, sans trop savoir où elle mettait les pieds.
-Tamara, c’est vraiment adorable, sourit-elle sans pouvoir s’en empêcher, touchée par cette petite attention. Son appétit revint d’un seul coup de tant de soin et surtout de nourriture. Les deux brunes s’attablèrent et mangèrent en discutant de choses et d’autres. Consciente de la préoccupation de sa colocataire l’officier Chen décida de lui parler.

-Je suis désolée si je t’ai paru froide hier soir. Le diner s’est très mal passé. Je pensais que mes parents voulaient essayer de faire un pas en avant pour mon anniversaire mais ils m’ont servi le même discours que d’habitude en pire. N’hésitant même pas à remettre mon kidnapping et la mort de Jackson sur le tapis de manière assez violente.

-Oh mon Dieu, je n’arrive pas à croire qu’ils soient allés aussi loin. Je comprends que tu sois rentrée si mal. Que comptes-tu faire ? Questionna-t-elle aussi effarée qu’attristée.

-Rien du tout. Je suis partie en leur disant que ce n’était pas la peine de me recontacter avant d’avoir changé d’attitude. Honnêtement je ne suis pas certaine d’avoir envie de leur pardonner cette fois-ci. Ils ont tout fait pour me rabaisser comme s’ils voulaient me soumettre à leur volonté, peu importe ce qui me rend heureuse. Enfin, je n’ai pas envie d’épiloguer. Je veux juste passer une journée tranquille à travailler et une soirée calme devant la télévision, annonça-t-elle en prenant son sac à main.

Tamara hocha la tête silencieusement, et la regarda partir ne sachant vraiment pas quoi faire devant tout cela, mais néanmoins bien décidée à trouver une solution. Lucy avait tout fait pour elle et elle méritait bien que quelqu’un en fasse autant pour elle.

De son côté, la jeune femme se sentait légèrement mieux. Même si les paroles de ses parents ne cessaient de la hanter, la jolie brune était reconnaissante d’avoir Tamara dans sa vie. Cela allait quand même être une longue journée.

Une fois arrivée au poste, elle commença sa routine du matin en se rendant dans le vestiaire pour revêtir son uniforme, dans la salle de repos pour un second café puis dans le garage pour préparer le véhicule de service.

Tout au long fut parcours, elle fut chaleureusement saluée par ses collègues qui lui souhaitèrent son anniversaire car une chose était sûre, Lucy Chen était appréciée de tous à Mid Wilshire.

Une fois tout cela réalisé, elle se rendit dans la salle commune pour l’appel. La policière fut immédiatement accueillie par ses plus proches amis Nyla Harper, Angela Lopez, John Nolan, Tim Bradford et Aaron Thorsten qui s’empressèrent d’exprimer leurs vœux, même le Sergent Grey était de la partie.

La jeune femme était touchée par tant de sollicitude. Seulement, encore très chamboulée par l’expérience de la veille et l’absence de son meilleure ami, elle eut des difficultés à donner le change. Après avoir remercié brièvement ses proches, le briefing commença. Aucun des policiers présents ne manqua néanmoins l’absence de réaction de leur collègue. Ils ne firent cependant aucunes remarques.

Environ une demi-heure plus tard ils se retrouvèrent tous à patrouiller dans les rues de Los Angeles. Contrairement à ceux à quoi le sergent Bradford s’était attendu sa partenaire était très silencieuse. Elle fixait la route pensivement avec un air triste. En début de journée, Tim ne s’était pas formalisé de son comportement mais il commençait maintenant à réellement s’inquiéter.

Lucy n’était jamais si calme. Elle trouvait toujours une remarque à faire sur l’endroit où ils étaient, Tamara, leurs collègues ou même leurs vies privées respectives. Le policier se plaignait souvent de ce flot incessant de parole pourtant cela lui manquait à chaque fois qu’il en était privé. Il aimait le son de sa voix, même s’il ne lui dirait probablement jamais.

Enfin, Bradford avait une petite idée de ce qui pouvait l’attrister. La mort de Jackson était relativement récente et il était persuadé que les deux amis avaient dû programmer tout un périple pour fêter cette journée convenablement. Seulement, il avait l’impression qu’autre chose était en jeux.

Elle n’avait jusque-là jamais hésité à venir le trouver tout du long de son travail de deuil et l’ancien militaire l’avait toujours épaulé. Après tout, il avait déjà subi de nombreuses pertes au fil des années. Il avait appris à gérer cela. C’était donc normal qu’il aide une collègue, non une amie, à gérer sa douleur.

S’il était honnête avec lui-même Tim avouerait que son obstination à nier leur proximité était dû au fait qu’il tenait à elle bien plus que ce qu’il devait. Cela faisait même un moment que c’était le cas.

Seulement, il l’avait réellement compris le jour où il l’avait pris dans ses bras au milieu de son salon pour essayer d’apaiser un tant soit peu la douleur causée par la perte de son meilleur ami. La voir ainsi lui avait brisé le cœur, l’idée de la voir souffrir lui était même physiquement douloureux. Si Wesley ne l’avait pas appelé ce soir-là, il aurait probablement fini par l’inviter à le rejoindre dans son lit.

Bref, ce n’était pas le moment pour une introspection sur des sentiments qu’il se refusait à identifier. Lucy avait besoin de quelqu’un et il comptait bien l’aider.

-Alors Chen, quelque chose de prévu pour ce soir ? Interrogea-t-il curieux en se disant que c’était une façon d’amorcer la conversation.
-Non, je vais surement passer une soirée tranquille avec Tamara à grignoter devant la télévision.

-Quoi ? Pas de karaoké au bar du coin ou de sortie de prévue en boîte de nuit, l’année de plus se fait sentir, plaisanta Tim sur le ton qu’il utilisait pour leurs petits jeux habituels. Elle adorait ça, il pourrait donc sans doute la faire sourire. Cela n’eut cependant pas l’effet escompté.

-Je ne suis juste pas vraiment d’humeur à faire la fête cette année, avoua la belle brune bien plus mélancolique qu’à l’accoutumé. Il comprit à ce moment-là que ce qui la préoccupait devait être assez important et s’ajouter aux épreuves qu’elle avait vécu ces derniers mois.

-Je comprends … Écoute Lucy, je vois bien que ça ne va pas et que tu n’as pas l’air d’avoir envie d’en parler. Tu sais bien que ce n’est pas mon genre ce type de discussion mais si jamais tu as besoin de quoi que ce soit. Tu peux compter sur moi, lui annonça-t-il avec toute la tendresse du monde.

Bradford s’assura de croiser son regard pour lui faire comprendre toute la sincérité de ses paroles.

-Je sais, merci, chuchota-t-elle après une bonne minute à s’être laissé envouté par la douceur de ses yeux. Par la suite, elle baissa les yeux, troublée par l’intensité du moment.

Après ce court moment, Lucy ne put s’empêcher de replonger dans ses pensées. Elle était extrêmement touchée par la sincère sollicitude de son partenaire même si elle n’en était pas si surprise.

Derrière cette façade dure et sévère, son ancien instructeur était une personne loyale, compatissante et profondément attentionnée. Il ne le montrait seulement pas souvent mais la jeune femme était honorée qu’il dévoile, même subrepticement, ces facettes de sa personnalité avec elle.

Honnêtement, il n’y avait pas que cela qui l’émouvait. Cela faisait un moment que Tim avait pu acquérir le don de faire battre son cœur un peu plus rapidement qu’à l’accoutumée. Chacun de ses regards et de ses sourires la faisait chavirer, même si elle faisait de son mieux pour réprimer cela.

Après tout, il existait une infinité de raisons pour lesquelles elle ne devait pas ressentir cela. En plus de cela, elle n’était vraiment pas prête à risquer leur lien, quel qu’il soit. Ces parents avaient probablement raisons, elle finirait seule.

Chassant ces nouvelles pensées l’officier Chen se concentra sur la patrouille et sa discussion avec Tim qui ne cessait de faire de son mieux pour lui remonter le moral avec diverses histoires, blagues et gentils pics.

La journée se déroula dans cette ambiance relativement bon enfant et sans appels plus compliqué que la normale. Même si elle n’avait toujours pas le moral, Lucy se sentait mieux que la veille au soir.

L’attention de Tamara, la gentillesse de Tim (simplement sa présence) et les discussions avec ses collègues lui permirent de s’éclaircir les esprits et dissiper le brouillard que ses parents avaient instauré.

Néanmoins, le manque de sommeil et les paroles qui tournaient en boucle dans sa tête l’avaient énormément fatigué. C’est ainsi qu’après sa garde elle retourna au vestiaire pour se rhabiller et rentrer.

Hey Chen, ça te dit d’aller boire un verre. La première tournée est pour moi comme c’est ton anniversaire, proposa Angela en s’adossant au casier en face de sa collègue. -Je paie la seconde, ajouta Nyla en rejoignant à la conversation.

Tim ne les avait pas informés de la mauvaise humeur de la jeune femme mais les deux lieutenants se doutaient bien qu’avec tout ce qu’elle avait vécu, cette journée serait difficile pour elle. Après tout, elle avait perdu son meilleur ami il y avait peu de temps. Seulement elles ne s’attendaient pas à tant de lassitude.

J’apprécie vraiment l’offre mais je suis épuisée. Je préfère vraiment rentrer. Un autre soir peut-être, répondit l’officier Chen en faisant de son mieux pour éviter le regard de ses collègues. Si elles percevaient ce qui la préoccupait, elles essayeraient de s’en mêler et la plus jeune du trio n’avait pas la force de gérer cela ce soir.
-Bien sûr, comme tu veux. Est-ce que tout va bien ? J’espère que Bradford ne t’a pas mené la vie dure aujourd’hui. Sinon il va m’entendre, sergent ou pas, fit remarquer Lopez en se doutant bien que ce n’était pas le cas.

Son ami avait beau ne pas avoir réalisé ses sentiments pour son ancienne recrue, l’hispanique avait compris depuis longtemps qu’il irait jusqu’au bout du monde pour elle. La jeune femme pensait d’ailleurs ce sentiment réciproque. Enfin, la voir dans cet état l’aurait probablement poussé à être plus attentionné encore, pas moins.

-Non, Tim a été parfait comme d’habitude. Je suis désolée de ne pas être dans l’ambiance, j’ai juste envie de rentrer, conclut-elle sans même réaliser la portée de ses paroles.
-Ça marche, repose-toi et l’on fera ça un autre soir, confirma Nyla en souriant faiblement devant la maladresse de sa protégée. Elle aussi avait depuis longtemps réalisée que Lucy était complètement folle amoureuse de leur nouveau sergent. Elle avait juste choisi de ne pas s’en mêler.

Seulement, Lucy avait beau nier ses problèmes, les deux policières avaient créé un lien ces derniers mois, Nyla savait quand elle mentait et c’était le cas puisqu’elle était loin d’aller bien. La mère de famille n’était cependant pas certaine que ce soit le moment de la pousser. Après un signe de tête à sa collègue les deux lieutenants de police quittèrent la pièce pour aller prendre un verre en laissant la jeune officier rentrer seule chez elle.

Voilà, c’est tout pour le moment ! J’espère que cela vous a plus et n’hésitez pas à commenter. Surtout, prenez soin de vous !

Remerciement

Si vous êtes arrivé jusqu’ici, merci pour votre attention et j’espère que la lecture vous à plus. Si vous avez des remarques ou des suggestions rejoignez-nous sur les réseaux sociaux, envoyez un mail à l’adresse indiquée ou contactez-nous à travers le formulaire. C’est avec plaisir que je répondrais à toutes vos questions et que je dialoguerais avec vous dans le but de vous aider mais aussi de m’améliorer.

Abonnez-vous à mes réseaux

Mes réseaux sociaux vous permettront d’avoir accès à des contenus exclusifs, des réductions et bien plus encore. Vous pouvez aussi vous abonnez par email pour tout recevoir dans votre boîte de réception.

Remerciement

Si vous êtes arrivé jusqu’ici, merci pour votre attention et j’espère que la lecture vous à plus. Si vous avez des remarques ou des suggestions rejoignez-nous sur les réseaux sociaux, envoyez un mail à l’adresse indiquée ou contactez-nous à travers le formulaire. C’est avec plaisir que je répondrais à toutes vos questions et que je dialoguerais avec vous dans le but de vous aider mais aussi de m’améliorer.

Abonnez-vous à mes réseaux

Mes réseaux sociaux vous permettront d’avoir accès à des contenus exclusifs, des réductions et bien plus encore. Vous pouvez aussi vous abonnez par email pour tout recevoir dans votre boîte de réception.

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :