Étude de cas : le sexisme en France en 2021

Présentation

lutter contre le sexisme en France

Salut les amis ! Aujourd’hui au programme je vais vous parler de quelque chose que toutes les femmes subissent dans notre société patriarcale, le sexisme et plus précisément le sexisme en France.

Il est parfois discret parfois flagrant mais présent en permanence après tout qui n’a jamais :

  • Eu peur de rentrer seule le soir
  • Vu un homme moins compétent qu’une femme être favorisé
  • Subit en silence des remarques sexistes aussi banales qu’abjectes
  • Été harcelé dans la rue ou les transports en commun
  • Etc.

Etat des lieux le sexisme en France

Selon des chiffres en date de 2019 d’une précision relative (comme beaucoup de statistiques) une quantité importante de femmes françaises a déjà été victimes de comportements sexistes une ou plusieurs fois dans leurs vies. Pour moi, la première étape vers la diminution du sexisme en France est de réaliser l’étendu de la situation.

  • À postes et compétences égales une femme est en moyenne rémunérée 20% de moins que moi qu’un homme
  • 76% des victimes de violences sexuelles sont des femmes
  • 1,2 million de femmes ont déjà été victimes d’injures sexistes
  • Seul 2,9% des actes sexistes font l’objet de plainte
  • La part des femmes à la télévision aux heures de grandes écoutes est de 29%
  • 84% des maires et 92% des présidents d’intercommunalité sont des hommes.
  • Etc.

Qu’a dit la loi au fil du temps ?

Au fil du temps le législateur a pris plusieurs mesures pour lutter contre le sexisme en France.

1907 : La libre disposition du salaire pour les femmes mariées.

1909 : Institution d’un congé de maternité de 8 semaines

1924 : Programmes scolaires identiques pour les filles et les garçons.

1928 : Congé de maternité de deux mois pour toutes les salariées de la fonction publique.

1938 : Suppression de l’incapacité civile des femmes.

1944 : Droit de vote et d’éligibilité aux femmes.

1946 : Le principe de l’égalité entre les femmes et les hommes est inscrit dans le préambule de la Constitution.

1965 : Loi autorisant les femmes à exercer une profession sans autorisation maritale et à gérer leurs biens propres.

1967 : Autorisation de la contraception.

1970 : 

  • Le congé maternité est indemnisé à 90%
  • Création d’un congé parental d’éducation
  • Suppression de la notion de « chef de famille ».

1972 : Le principe de l’égalité de rémunération inscrit dans la loi.

1973 : La mère peut transmettre sa nationalité à son enfant légitime ou naturel.

1975 : 

  • Divorce par consentement mutuel.
  • Mixité scolaire.
  • La loi Veil autorise l’IVG

1979 : Une nouvelle loi sur l’IVG rend définitive les dispositions de la loi de 1975.

1981 : Loi sur le viol qui redéfinit l’agression sexuelle.

1985 : 

  • Le congé d’éducation parentale est ouvert à l’un ou l’autre des parents salariés.
  • Égalité des époux dans la gestion des biens de la famille et des enfants.

1987 :  Loi instituant l’autorité parentale conjointe

1990 : La Cour de cassation reconnaît le viol entre époux.

1992 : Loi sanctionnant le harcèlement sexuel dans les relations de travail.

1993 : 

  • Dépénalise l’auto-avortement
  • Délit d’entrave à l’IVG.

2000 : 

  • Mise en œuvre de l’égal accès des femmes et des hommes aux mandats électoraux.
  • La contraception d’urgence n’est plus soumise à une prescription obligatoire.

2001 :

  • Loi qui allonge le délai légal au recours à l’IVG de 10 à 12  semaines.
  • Loi relative à la lutte contre les discriminations à l’emploi

2002 : Loi qui autorise la transmission du nom de la mère ou du père ou des deux aux enfants.

2008 : Loi du 27 mai 2008 portant adaptation au droit communautaire   dans le domaine de la lutte contre les discriminations : parmi les motifs, « maternité y compris congé maternité ».
Modification de l’article 1er de la Constitution qui dispose désormais que « la loi favorise l’égal accès des femmes et des hommes aux mandats électoraux et fonctions électives ainsi qu’aux responsabilités professionnelles et sociales ».

2008 : Loi du 26 février 2008 facilitant l’égal accès des femmes et des hommes au mandat de conseiller général

2008 : L’article 1er de la Constitution est complété par un alinéa ainsi rédigé : « La loi favorise l’égal accès des femmes et des hommes aux mandats électoraux et fonctions électives, ainsi qu’aux responsabilités professionnelles et sociales. »

2010 :  

  • Loi du 9 juillet 2010 relative aux violences faites spécifiquement aux femmes, aux violences au sein des couples et aux incidences de ces dernières sur les enfants.
  • La loi du 9 novembre 2010 portant réforme des retraites prévoit la possibilité de partir en retraite sans décote à 65 ans au lieu de 67 pour un public ciblé.

2011 : La proportion des membres du conseil d’administration ou de surveillance de chaque sexe ne peut pas être inférieure à 20% au terme d’un délai de 3 ans à compter de la promulgation de la loi ; puis de 40% dès le deuxième renouvellement du conseil à compter de la promulgation et dans un délai de 6 ans à compter de la promulgation de la loi.

2012 : 

  • Renforcement du dispositif de pénalité qui pèse sur les entreprises ne respectant pas leurs obligations en matière d’égalité professionnelle.
  • Renforcement des exigences vis-à-vis des entreprises en augmentant le nombre de thèmes devant être traités dans la négociation ou dans les plans d’action.
  • Loi redéfinissant le harcèlement sexuel.
  • L’instauration d’objectifs chiffrés à 40% de chaque sexe dans les nominations à venir

2013 : 

  • Remboursement à 100% du forfait IVG par l’Assurance maladie
  • Gratuité des contraceptifs médicaux pour les mineures âgées de plus de 15 ans.
  • Dans les communes de plus de 1 000 habitants, les listes des conseils municipaux devront être composées alternativement d’un candidat de chaque sexe.

2014 : La loi revient sur le cumul des mandats. Cette loi constitue une opportunité de renouveler le personnel politique et donne l’occasion aux partis politiques de favoriser une meilleure représentation des femmes.

Loi du 4 août 2014 pour l’égalité réelle entre les femmes et les hommes, vise à combattre les inégalités entre hommes et femmes dans les sphères privées, professionnelle et publique.

Comment lutter ?

À notre échelle et par de petites actions nous pouvons tous lutter contre le sexisme en France pour notre génération et celles futures.

En ce qui concerne les employeurs vous pouvez :

  • Veiller à respecter l’égalité dans la rémunération de vos employés
  • Encourager les futurs pères à prendre le mois de congé paternité désormais accordé
  • Permettre aux mères ayant un enfant malade de faire du télétravail plutôt que de prendre un jour de congé
  • Sanctionner systématiquement et avec sévérité les comportements sexistes

En ce qui concerne les hommes en général :

  • Reprendre un homologue masculin faisant preuve d’un comportement sexiste
  • Être capable d’analyser ses propres comportements et de se remettre en question
  • Davantage complimenter une femme sur un aspect de sa personnalité que sur son physique

En ce qui concerne les femmes :

  • Ne pas hésiter à faire preuve de solidarité lorsqu’une autre femme est victime de comportement sexiste.
  • Analyser son environnement et ses réactions pour remarquer le sexisme intériorisé et ne plus banaliser certains comportements.

Résumé

En résumé, le sexisme en France est encore présent sous des formes diverses et variés malgré tous les progrès effectués au cours des dernières décennies. Il est donc important de continuer à avancer et à se battre pour les droits de tous à travers de petites, moyennes et grandes actions en fonction de vos moyens peu importe si vous êtes directement concernés ou non.

Voilà, c’est tout pour le moment ! J’espère que cela vous a plus et n’hésitez pas à commenter. Surtout, prenez soin de vous !

Site du ministère chargé de l’égalité homme-femme

Remerciement

Si vous êtes arrivé jusqu’ici, merci pour votre attention et j’espère que la lecture vous à plus. Si vous avez des remarques ou des suggestions rejoignez-nous sur les réseaux sociaux, envoyez un mail à l’adresse indiquée ou contactez-nous à travers le formulaire. C’est avec plaisir que je répondrais à toutes vos questions et que je dialoguerais avec vous dans le but de vous aider mais aussi de m’améliorer.

Abonnez-vous à ma newsletter

Ma newsletter vous permettra d’avoir accès à des contenus exclusifs, des réductions et bien plus encore.

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :