Je suis amoureuse de toi : Fanfiction Blindspot (4) chapitre 15

Présentation

je suis amoureuse de toi

Titre : Je suis amoureuse de toi

Résumé : Quelques semaines après avoir avoué ses sentiments à Reade Tasha se sent mal. Cette nuit-là ils ont fait une erreur. Elle ne le regrettait pas, bien au contraire, mais il allait se marier et elle l’avait définitivement perdu. Seulement cette nuit allait avoir de plus grandes conséquences qu’ils ne l’avaient imaginé.

Publicités

Histoire « Je suis amoureuse de toi »

Chapitre 15 : 32 semaines de grossesse/8 mois

Deux semaines s’étaient écoulés depuis le premier cours d’accouchement sans douleur et la visite surprise de Megan. Natasha était désormais à un mois de son terme et elle n’en pouvait plus d’attendre tant elle se sentait gonflée, fatiguée et mal à l’aise. Elle ne réalisait plus que des travaux de bureau et uniquement pendant une partie de la semaine. Son médecin lui avait dit de se ménager et pour une fois elle comptait bien suivre ses conseils. Avec l’imminence de son arrêt de travail la jeune femme était en train de chercher l’agent qui allait la remplacer pendant son absence.

Après tout, elle ne souhaitait pas que son équipe soit en sous nombre pendant qu’elle s’occuperait de sa fille. De plus, elle savait qu’Edgar comptait réduire au maximum ses heures de travail et déléguer une partie de ses responsabilités pendant quelques semaines. Jane, Kurt, Patterson et Rich auraient donc vraiment besoin d’une autre paire de main.

Du côté de l’équipe tout allait plutôt bien. Patterson commençait à avoir une relation plutôt sérieuse avec Conrad et la jeune femme avait définitivement abandonnée toute réserve avec son petit ami. Rich et Boston étaient toujours aussi heureux ensemble, tout aussi épanouis qu’excentriques comme à leur habitude. Pour Jane et Weller les choses reprenaient enfin leur cour normal excepté en ce qui concernait Avery. Ce n’était rien de dramatique évidemment mais l’adolescente avait des difficultés à se lier et à faire confiance malgré tous les efforts de la jeune tatouée pour se rapprocher de sa fille.

Aujourd’hui était le jour du dernier rendez-vous prénatal de Natasha avant l’accouchement. C’était un rendez-vous de routine pour vérifier le bon développement du bébé et prévenir d’éventuelles complications. Ils arrivèrent tôt, pour être pris en premier, comme toujours. Le docteur les fit entrer, leur posa quelques questions et réalisa les examens habituels.


-Mon Dieu elle paraît déjà très développée. Ça semble tellement réel pour une échographie. Je n’arrive pas à croire à quel point elle a changé depuis le dernier rendez-vous, s’émerveilla la future mère en voyant les images de sa fille sur l’échographe.
-C’est un bébé en excellente santé que vous avez là. Je ne vois aucun problème. Au vue de vos examens je pense que vous devriez accoucher dans les prochaines semaines.
-Pourtant le terme n’est pas avant un bon mois ?
Interrogea Edgar intrigué et soudainement inquiet.

-Vous savez fixer le terme n’est jamais d’une précision absolue. L’idée reste de fixer une date approximative en fonction de la durée moyenne d’une grossesse mais le fait est que chaque cas est différent. Votre fille est très développée alors il est possible que vous accouchiez légèrement en avance mais encore une fois ce n’est qu’une possibilité. De plus, si ça devait arriver il n’y aurait aucune raison de s’inquiéter. C’est parfaitement courant qu’un bébé naisse une ou deux semaines en avance. Cela veut juste dire que cet enfant est impatiente de vous rencontrer.


-Je dois dire que moi aussi je suis assez pressée, et pour bien des raisons,
rétorqua la future mère en se rhabillant, puis en retournant au bureau avec difficulté. Cette remarque fit immédiatement sourire ses interlocuteurs. Ils étaient conscients que les dernières semaines de la grossesse pourraient être assez pénibles. Ils continuèrent à parler quelques minutes puis le jeune couple parti travailler, heureux de savoir que tout allait pour le mieux.

La matinée se déroula sans encombre entre rapports et interrogatoires puis chacun parti déjeuner de son côté. Edgar avait rendez-vous avec ses amis de l’armée alors que Natasha devait aller manger avec des collègues de la CIA, une idée bien précise derrière la tête. Les membres de l’équipe avec laquelle elle avait travaillé pour la CIA étaient Alex Parrish, Shelby Wyatt, Ryan Booth, Mike McQuigg, Harry Doyle, Jocelyn Turner et Owen Hall. Les deux derniers et plus âgés des agents n’étaient pas présent au déjeuner.

La jeune femme les rejoint dans un restaurant tout près de leurs QG respectifs. Ils se saluèrent chaleureusement, s’installèrent et commandèrent leurs repas.
-Alors maman, comment est-ce que tu te sens ? Interrogea Shelby en souriant à son ancienne collègue
-Heureuse mais avec l’impression d’être sur le point d’exploser. Je n’arrive plus à faire une journée de travail sans finir complètement épuisée, avoua l’hispanique.

-Tu es sur le point d’accoucher. Ça ne me semble pas anormal, signala Alex.

-En tout cas Harry je te remercie d’avoir accepté le détachement pour les quelques mois à venir. Ça me rassure de savoir que mon équipe est entre de bonnes mains.
-Il n’y a pas de soucis. Tu sais bien que j’aime bouger. En plus, on est aux arrêts depuis l’opération en Irlande alors ça me fera du bien de travailler,
rétorqua l’ancien agent du MI6.
-C’est vrai que vous avez pas mal trinqué ces dernières semaines. Je sais à quel point ce travail peut être difficile. Tous ce qu’il peut prendre et je suis désolée de tous ce qui est arrivé.


-Je crois qu’on a tous connu ça. Le principal est d’essayer de tirer le positif de tout ça comme Owen et Jocelyn l’on fait,
expliqua l’indienne avec un léger sourire aux lèvres oscillant entre la tristesse d’avoir perdu tant de monde et bonheur de voir ses amis heureux.
-Comment ça va avec Isabella ? Interrogea la futur mère.
-Ce n’est pas simple. Elle doit faire le deuil de son père et s’habituer à un nouveau pays, une nouvelle vie en peu de temps. Heureusement c’est une petite fille forte et courageuse.


-Elle a de la chance de t’avoir,
intervint Mike qui avait été bien silencieux depuis le début. Tous ses amis acquiescèrent immédiatement. La discussion alla de bon train pendant tout le temps du repas, dans la joie et la bonne humeur. Cela leur faisait à tous beaucoup de bien d’oublier le travail l’espace d’un instant tout en ayant l’opportunité de le faire avec des personnes comprenant la complexité de leurs vies. Vers une heure de l’après-midi, quand tous eurent fini de manger, la conversation toucha à sa fin.
-Harry tu es un chanceux. Tu vas pouvoir rencontrer l’équipe de cette petite cachotière avant nous tous, fit remarquer l’agent Wyatt.


-C’est vrai ça, depuis presque un an que tu es retournée travailler au FBI, nous n’avons absolument pas eu l’occasion e rencontrer tes amis et encore moins le futur papa. Il va définitivement falloir arranger ça, ajouta l’agent Parrish à la suite de son amie.
-Ne vous inquiétez pas ça va se faire. En plus, il faut dire que les derniers mois ont été complètement dingue, notifia l’hispanique de manière à ne pas laisser de place à d’autres remarques. Ils se saluèrent tous puis Tasha et Harry Doyle partirent en direction du quartier général du FBI pour faire les présentations avec les coéquipiers de la jeune femme.

En arrivant à destination les deux anciens collègues se dirigèrent vers le laboratoire où la brune avait demandé à ses amis de la retrouver pour réaliser son annonce. Quand ils arrivèrent cela déclencha une série de regards interrogateurs.

-Les amis je vous présente Harry Doyle, agent de la CIA avec qui j’ai déjà collaboré à Langley, présenta l’hispanique. Les policiers le saluèrent et ils échangèrent rapidement quelques banalités. Ils restaient tous intrigué quant à la présence de l’anglais dans leurs locaux, connaissant suffisamment Tasha pour savoir qu’elle avait quelques choses derrière la tête.

-Chérie, ce n’est pas que je m’ennuie ou que l’on n’est pas ravi de rencontrer un de tes anciens collègues mais j’ai une réunion importante et …

-Oui, désolé j’avais complètement oublié. Je tenais à vous présenter Harry parce que Keaton m’a laissé le choix quant à l’agent qui me remplacerait pendant mon congé maternité. Après réflexion, c’est lui que j’ai choisi, annonça la future mère à ses collègues. Tous comprirent immédiatement où cela allait les mener.

Néanmoins ils ne s’attendaient vraiment pas à une telle nouvelle car même s’il était plus qu’évident que la policière ne travaillerait bientôt plus il était difficile pour eux d’imaginer intégrer une autre personne dans leur petit cercle. Ils discutèrent tous pendant plusieurs minutes puis, le travail obligeant, l’équipe dû reprendre le travail. Ils consentirent avec Harry que l’agent du MI6 viendrait travailler avec eux dès la semaine suivante pour s’habituer à faire équipe avec eux.

En fin de journée Edgar rentra chez lui environ une heure après sa petite amie. Après avoir accroché sa veste et rangé ses chaussures dans l’entrée. Il la rejoint dans la cuisine. Zapata était en train de préparer le diner tout en grignotant. Elle avait abandonné sa tenue de travail et portait désormais des leggings noirs, un pull blanc et ses magnifiques boucles brunes lui tombait en cascade sur les épaules.

Cela l’émerveillait de constater que peu importe sa tenue, la situation ou l’heure de la journée il la trouvait absolument renversante. Le jeune homme s’approcha et l’embrassa tendrement dans le cou.
-Est-ce que t’as réunion c’est bien passé ? Interrogea la brune avec un léger sourire aux lèvres après lui avoir rendu son baiser.
-La routine, rien de spécial. Et toi, est-ce que ta fin de journée s’est bien passé ?

-Quelques rapports, j’ai fait visiter les locaux à Harry qui n’était jamais venu au QG de New York et j’ai fini par quelques courses avec Patterson, énuméra la future mère.
-D’ailleurs, à propos de Harry, est-ce que … Enfin je sais qu’à l’époque … Je me demandais juste si …

-Oh mon Dieu, tu es jaloux, c’est adorable. Je n’ai absolument pas couché avec Harry. C’est un très bon ami, c’est tout, rit-elle en l’embrassant sur la joue comme s’il avait dit la plus grande des énormités.

-Ne me regarde pas comme ça, je ne vois pas ce qu’il y a de si absurde à ma suggestion. Après tout, tu étais célibataire quand tu l’as rencontré. En plus de cela, tu es incroyablement brillante, sexy et tout un tas d’autres trucs absolument irrésistibles.

-Crois-moi, je ne suis absolument pas le style de Harry.  Je veux dire, littéralement. Toi, en revanche …

-Je vois, souffla le policier en se sentant idiot. Les deux amoureux continuèrent à discuter et le reste de la soirée se passa dans la bonne humeur. Le couple avait depuis déjà un moment trouvé une routine et ils ne pouvaient pas en être plus heureux. 

Publicités

Version fanfiction.net : https://www.fanfiction.net/s/13584568/1/Je-suis-amoureuse-de-toi

Laisser un commentaire

Avant de partir …

N’hésitez pas à jeter un œil sur mes différents articles et services avant de nous quitter

Rendez-vous sur 5 euros pour disposer de tous mes microservices.

%d blogueurs aiment cette page :