La précarité étudiante en chiffre (spécial 2020)

Dossier sur la précarité étudiante

réaliser un budget / précarité étudiante

Salut les amis ! Aujourd’hui je vais vous parler d’un sujet assez sérieux, la précarité étudiante. Beaucoup de gens pensent que faire des études universitaires reste abordable car contrairement aux États-Unis non seulement les frais d’inscriptions sont modiques mais il existe aussi de nombreuses bourses.

Néanmoins la précarité étudiante est un phénomène bien réel et trop méconnu

Il y a environ un an maintenant un jeune homme en grande détresse émotionnelle s’était immolé par le feu devant un bâtiment du CROUS épuisé par les difficultés qu’il avait à gérer sa vie d’étudiant et ses trop nombreuses difficultés financières.

À la suite de cela plusieurs articles et de nombreux chiffres ont été publiés.

Quelques chiffres

+20 % des étudiants vivent sous le seuil de pauvreté

En France le seuil de pauvreté est élevé à 1063 euros. En d’autres termes, plus de 20% des étudiants doivent, avec moins de 1063 euros par mois, payer leur loyer, leur nourriture, leurs transports, leur matériel scolaire (qui est hors de prix à l’université) et tous les autres frais possibles.

NB : Ces chiffres incluent les aides sociales dont les étudiants peuvent bénéficier.

Honnêtement, quiconque ayant un minimum de notion du coût de la vie en France est capable de réaliser que c’est très difficile de vivre avec si peu.

20 % des étudiants présentent des signes de détresse psychologique

La vie universitaire est émotionnellement épuisante. En peu de temps il faut réussir à ingurgiter une quantité de donnée incommensurable pour obtenir les meilleures notes à la fois aux travaux dirigés et aux cours magistraux. En plus de cela beaucoup d’entre nous doivent prendre un travail pour subvenir à nos besoins.

50,8% des étudiants déclarent devoir se restreindre

Pour l’avoir vu et vécu plusieurs fois il est très courant pour des étudiants de sauter un ou plusieurs repas dans la journée, plusieurs fois par semaine. La question est : est-il possible d’être efficace pendant une journée d’environ 10 heures de cours si vous ne mangez qu’un repas. De plus, il arrive souvent que les étudiants se privent de sommeil pour étudier et travailler.

En résumé les étudiants sont fatigués et affamés. Je ne suis personnellement pas dans une situation si difficile même si ma situation financière n’est pas au beau fixe. Il faut ainsi prendre conscience que bien que nous soyons plus chanceux que les étudiants américains il existe de nombreux coûts cachés qui sont loin d’être anodin si vous n’avez pas la chance d’avoir des parents pouvant vous aider financièrement.

Voilà, c’est tout pour le moment ! J’espère que cela vous a permis de comprendre un peu mieux le phénomène et surtout n’hésitez pas à commenter. Surtout, prenez soin de vous !

« Il faut bannir du vocabulaire les mots de concurrence et d’excellence, détestés par les syndicats d’enseignants et d’étudiants. Remplacer ces mots systématiquement par ouverture et diversité. Dans un système ouvert et divers, on répond aux demandes des jeunes et des familles, on permet à chacun d’aller aussi loin que ses capacités le permettent. La sélection ne signifie pas exclusion mais plutôt orientation. En contrepartie les universités devront ouvrir des formations adaptées aux étudiants mal préparés, issus des séries de bac techno ou pro. Il n’y aura aucun rationnement, aucune exclusion »  Auteur inconnu

Tableau de bord de l’INSEE

Remerciement

Si vous êtes arrivé jusqu’ici, merci pour votre attention et j’espère que la lecture vous à plus. Si vous avez des remarques ou des suggestions rejoignez-nous sur les réseaux sociaux, envoyez un mail à l’adresse indiquée ou contactez-nous à travers le formulaire. C’est avec plaisir que je répondrais à toutes vos questions et que je dialoguerais avec vous dans le but de vous aider mais aussi de m’améliorer.

Abonnez-vous à ma newsletter

Ma newsletter vous permettra d’avoir accès à des contenus exclusifs, des réductions et bien plus encore.

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :