Disparue : Fanfiction Blindspot (3) chapitre 27

Présentation

disparue

Titre : Disparue

Résumé :

Quand un membre de l’équipe chargé de travailler sur les tatouages disparaît l’équipe de l’agent Novak est chargée de l’enquête. Ses proches vont d’ailleurs en apprendre beaucoup sur leur collègue et sur leurs sentiments à son égard.  Situé pendant la saison 3 Blindspot et le final de la saison 1 de Gone.

Publicités

Histoire « Disparue »

Chapitre 27

6 mois plus tard

Plusieurs mois avaient passé depuis que Tasha était retourné travailler et presque un an depuis son enlèvement. La jeune femme s’était bien remise de cette épreuve. Tout allait pour le mieux pour les membres de l’équipe et leurs proches. Jane était enceinte de quatre mois. Avec Kurt ils étaient aux anges même si la brune avait des difficultés à rester éloignés du terrain. Patterson avait commencé à sortir avec un jeune technicien rencontré quelques mois plutôt.

Il y avait de l’amour dans l’air au bureau de New York car même Rich et Boston avaient décidé d’arrêter leurs petits jeux. Ils étaient désormais ensembles. Malgré les idées préconçues ils restaient très discrets sur leur relation. Ce phénomène n’était d’ailleurs pas valable que pour la grande pomme car cupidon avait aussi frappé à Philadelphie avec Kick et Bishop. Enfin pour le plus grand bonheur de la jeune hispanique, son petit ami lui avait proposé de venir vivre chez lui trois mois plus tôt. Elle avait accepté avec plaisir, ravie. La seule chose qui l’avait légèrement attristé était qu’elle ne vivrait plus près de sa protégée. Néanmoins elle savait que tout irait bien pour l’étudiante qui filait le parfait amour avec le plus jeune de ses frères.

Tout allait pour le mieux depuis quelques mois. Malgré la masse importante de travail ils avaient réussi à trouver leur rythme. L’équipe venait de terminer une enquête assez éprouvante. Ils avaient mis plusieurs semaines avant de réunir assez de preuves pour arrêter une cellule terroriste. Seulement l’opération avait dérapé et ils avaient essuyé des tirs ennemis. Heureusement le duo d’informaticiens avait pu leur envoyer du renfort et ils rentrèrent tous sain et sauf chez eux. Il était tard et presque toute l’équipe était rentrée. Seuls Reade et Zapata étaient toujours au bureau. Après avoir fini l’administratif relevant de son poste de directeur adjoint il se mit à la recherche de sa petite amie. Le policier la retrouva sur le toit à observer paisiblement la vue qu’ils avaient de Manhattan.


-Tout va bien ? Questionna-t-il en l’enlaçant. Son dos se retrouva contre son torse et elle fit reposer sa tête aux creux de son épaule en profitant de la chaleur de cette étreinte. Il déposa de léger baiser dans son cou la faisant soupirer de contentement.
-Je vais bien. La journée a juste été horriblement longue et épuisante. Tout ce dont j’ai envie maintenant c’est d’un bain bien chaud en ta compagnie, des plats chinois et notre lit.
-Ça sonne incroyablement bien.


-On a eu chaud aujourd’hui,
fit remarquer Tasha en souriant faiblement. Ils arrivaient bien à séparer vie privée et vie professionnelle. Néanmoins les situations de morts imminentes comme celles qu’ils venaient de vivre était toujours très éprouvantes. La peur de perdre l’autre était plus présente que jamais et maintenant qu’ils s’étaient enfin trouvés c’était devenu inconcevable.
-C’est vrai, acquiesça-t-il en plongeant la main droit dans sa poche. Discrètement il effleura une petite boîte en velours bleu qu’il gardait depuis déjà un mois. Une boîte que sa mère lui avait donnée dès qu’elle avait eu l’occasion de rencontrer la petite amie de son fils, persuadée qu’ils étaient faits l’un pour l’autre.

Depuis ce jour il hésitait, cherchant le bon moment, la bonne manière, ne cessant de se demander si ce n’était pas trop rapide. Edgar l’aimait et voulait passer sa vie avec elle. Il en était sûr. Seulement ils n’étaient ensemble que depuis six mois. Ça semblait aussi dingue qu’incroyablement juste.
-On rentre.

Elle commença à partir mais l’afro américain resta sur place, plongé dans ses pensées. Quand il la vit se retourner, souriante, rayonnante et plus belle que jamais Reade arrêta d’hésiter. Précipitamment il se dirige vers elle et l’embrassa avec une passion dévorante. C’était intense, tendre et renversant. C’était un baiser à couper le souffle.
-Je t’aime, murmura le jeune homme en s’écartant, posant son front contre le sien. Zapata plongea ses yeux dans ceux de son petit ami, perturbée par son comportement mais aussi encore étourdie par l’intensité du moment.
-Hé moi aussi je t’aime. Tu le sais.


-Oui, bien sûr que je le sais. Enfin ce n’est pas là où je veux en venir. Je t’aime et je veux passer ma vie à tes côtés,
commença-t-il nerveusement. Après une grande inspiration il sortit l’écrin de sa poche et posa un genou à terre. Comprenant ce qu’il se passait la brune posa la main sur sa bouche, émue.
-Edgar, souffla Natasha, des sanglots dans la voix.


-Tash’ la toute première fois que je t’ai vu j’ai su que tu n’étais pas comme les autres. Plus j’apprenais à te connaître et plus j’ai réalisé à quel point tu étais merveilleuse et unique. On a mis un moment à réaliser ce que l’on voulait même quand tout le monde le savait pour nous. Il y a un mois ma mère m’a donné cette bague. C’était à peine deux heures après t’avoir rencontrée. Elle a tout de suite su que tu étais faite pour moi. Une chose est sûre c’est que je n’imagine pas ma vie sans toi. Depuis que je l’ai, je n’ai pas cessé de me demander comment ou quand mais aujourd’hui j’ai réalisé que ça n’importait pas. C’est vrai que ça ne fait que six mois et que ça paraît dingue mais je t’aime. Je t’aime plus que ma propre vie. Je t’aime plus que je ne pourrais le formuler alors Natasha aussi fou que ça puisse paraître est-ce que tu veux m’épouser ? Proposa Edgar en ouvrant la boîte en velours pour dévoiler une magnifique bague en or monté d’un saphir.

Tasha n’arrivait plus à parler. Elle était tellement émue par cette déclaration qu’elle ne pouvait plus penser de manière cohérente. Délicatement elle hocha la tête en essuyant ses larmes.
-Je te l’accorde c’est de la folie mais je m’en moque. Rien ne me rendrait plus heureuse que de devenir ta femme, répondit-elle en le faisant se redresser. Il lui passa la bague au doigt et se leva pour l’embrasser tendrement. Pendant près de huit ans ils s’étaient cherchés en vain. Maintenant qu’ils s’étaient enfin trouvés il ne la laisserait plus jamais partir. 

8 mois plus tard

Durant plusieurs mois l’heureux jeune couple prépara leur mariage dans la bonne humeur. Ils jonglaient entre leur vie privé et leur travail avec brio. Du côté de leurs amis Jane et Kurt étaient parents d’un petit Roman. Le garçon âgé de trois mois avait été prénommé en l’honneur de son oncle désormais décédé. Patterson et Lincoln filmait toujours le parfait amour. La jeune femme ayant laissé tomber les derrières barrières qu’elle avait construites pour se protéger. Rich et Boston en était toujours au même point, heureux et amoureux passant leur temps à se chamailler tout en jouant des tours à leurs coéquipiers. On était désormais à un mois du mariage.

Tout était fin prêt. Ils avaient choisi un petite église et une salle de réception pour un mariage romantique et intime avec uniquement leur proche. Jane, Patterson, Karen, Amanda et Rosa s’étaient également rendu dans un magasin pour aider leur amie à choisir la robe parfaite pour ce fameux jour. Toujours aussi proche de son ancien mentor la belle hispanique l’avait invité à son mariage ainsi que toute son équipe sans qui elle n’aurait pas pu être en vie et vivre cette incroyable journée.

C’était un vendredi soir. La semaine avait été calme ils ne travailleraient donc pas le lendemain. Tasha était rentré chez eux la première, laissant son petit ami finir tranquillement la paperasse. Elle s’était comportée étrangement toute la journée.
-Mon amour je suis rentré. Est-ce que tu te sens mieux ? Interrogea Reade en entrant dans le salon. Il y trouva sa fiancé assise sur le canapé l’air pensive.
-Hé est-ce que ta réunion s’est bien passé ?


-Rien de particulier, ce n’était que l’administratif habituel. Tu es sûre que tout va bien parce que tu m’as l’air ailleurs depuis quelques jours.
-Oui tout va bien ne t’inquiète pas. J’ai été un peu malade dernièrement mais je me sens mieux. D’ailleurs en passant par la pharmacie je suis tombée sur quelque chose pour les jumeaux. C’est sur le comptoir. Qu’est-ce que tu en penses ?
Interrogea la brune hésitante. Elle le regarda se lever et ouvrir le sac de manière anxieuse. Sans se douter de ce qu’il allait apprendre Edgar sortit deux t-shirts et observa l’inscription. Il était sous le choc. L’un était violet, l’autre bleu et en blanc il était écrit « meilleur cousin du monde ».


-Attend c’est sérieux ? Tu en es vraiment sûre ? L’interrogea-t-il d’une traite.
-J’en suis absolument certaine. C’est pour ça que je ne me sentais pas bien ces derniers jours.
-Je n’arrive pas y croire. C’est merveilleux,
s’enjoua-t-il en la prenant dans les bras. Il la fit tourner plusieurs fois fou de joie.
-Je sais. Je n’arrive toujours pas à réaliser. Le pire c’est que je suis vraiment heureuse mais aussi incroyablement morte de peur.


-Tu n’as pas à l’être. Tu verras tout va bien se passer. On va avoir un bébé et tout ira bien,
la rassura Edgar conscient de ses inquiétudes. Il savait que Natasha voulait des enfants car ils en avaient déjà discuté. Seulement il la connaissait suffisamment pour savoir que son enfance chaotique allait la faire douter de ses capacités.
-Tu crois que je serais une bonne mère ?
-Tu serais parfaite. J’en suis certain et ce bébé sera le plus chanceux du monde de t’avoir.

Les futurs parents s’embrassèrent passionnément aux combles du bonheur. Ils avaient enfin tous ce qu’ils avaient toujours souhaité, une famille ensemble.

1 mois plus tard

Depuis que Tasha avait fait la grande découverte beaucoup de choses s’étaient passés. Elle était maintenant enceinte de deux mois et ne faisait plus d’opération de terrain. La jeune femme se contentait des interrogatoires, de profilage et d’analyses de données. Elle s’ennuyait énormément mais ne se plaignait pas car cette mise au repos était pour une bonne cause, une cause merveilleuse qui faisait leur bonheur à tous les deux. La brune avait également pu voir ses proches trouver le bonheur. Patterson et Lincoln avait emménagé ensemble, tout comme Amanda, désormais diplômé de Columbia avec mention, et Luke. Le petit Roman avait un an et faisait le bonheur de ses parents ainsi que de sa grande sœur Bethany.

Le jour du mariage était enfin arrivé. Toute l’équipe, leurs deux familles, quelques collègues, Franck et ses collaborateurs étaient réunis dans une petite église à l’extérieur de la ville. La musique retentit. L’hispanique s’avança vers l’hôtel au bras du plus âgé de ses frères. Elle portait une longue robe blanche, bustier, ornée de perles et de dentelle. La forme épousait parfaitement ses courbes. La jeune femme rayonnait de joie. Elle était plus belle que jamais. Quand il la vit Reade sentit son cœur s’accélérer. Il passa la cérémonie à l’admirer les yeux brillants d’amours. Ils ne se quittèrent pas du regard, absorbés par l’intensité du moment.


-Edgar William Reade voulez-vous prendre Natasha Marie Zapata pour épouse ? Demanda le prêtre en souriant
-Oui, je le veux.
-Natasha Marie Zapata voulez-vous prendre Edgar William Reade pour époux ?
Réitéra-t-il en regardant la mariée.
-Oui, je le veux.
-Par les pouvoirs qui me sont conférés je vous déclare mari et femme. Vous pouvez embrasser la mariée.

Le jeune homme ne se fit pas prier et posa délicatement ses lèvres sur celles de sa femme, s’assurant de faire passer tout l’amour qu’il ressentait dans ce baiser. Sous les applaudissements de leurs amis ils se dirigèrent vers la sortie mais vers leur avenir, un avenir plein de promesses, de joie et d’amour.

7 mois plus tard

-Je n’arrive pas à croire que je suis une nouvelle fois tonton, se réjouit Luke en entrant dans l’hôpital, main dans la main avec sa petite amie.
-Je sais. C’est vraiment génial. En plus tu as vu ses photos. La petite est tellement adorable. En même temps ce n’est pas étonnant, répliqua Amanda tout aussi enjouée.
-C’est vrai qu’elle est magnifique. Est-ce que tu crois que l’on devrait leur en parler maintenant ?


-Je ne pense pas. J’ai autant envie de le dire à tout le monde que toi mais c’est leur moment. On devrait attendre quelques jours.
-Oui, tu as raison. C’est juste que je suis tellement heureux que tu aies accepté. J’ai envie que touts mes proches sachent que je vais épouser la femme la plus merveilleuse du monde,
expliqua le jeune chef en l’amenant vers lui pour l’embrasser. Ils échangèrent un tendre baiser puis rentrèrent dans la chambre d’hôpital.

-Bonjour ma belle, comment te sens-tu ? Interrogea la blonde en serrant son amie dans ses bras.
-Je suis épuisée et j’ai l’impression d’être passé sous un bus mais tout va parfaitement bien, répondit Tasha dans son lit d’hôpital. Elle était pâle et semblait réellement fatiguée mais rayonnante de bonheur.
-On est content d’entendre que tout s’est bien passé et où est la petite merveille ? Questionna son frère en l’embrassant sur la joue.


-Elle est ici, avec son papa. Les infirmières avaient quelques examens de routines à effectuer. Elles ont dit que tu étais la plus mignonne des bébés et en excellente santé. Tu es forte et magnifique comme ta maman, babilla Edgar en arrivant avec la petite fille dans ses bras, incapable de la quitter des yeux tant il était aux anges.
-Mais c’est génial ça. Viens mon cœur. Tu vas rencontrer tante Amanda et oncle Luke, poursuivit la belle brune en prenant l’enfant dans les bras. Elle berça sa fille en lui murmurant des mots doux. L’enfant était un parfait mélange de ses deux parents : brune, à la peau mate, avec d’envoûtants yeux marrons et un sourire à tomber par terre. Le second couple la regarda faire, émerveillé.


-Alors vous n’avez pas voulu nous le dire au téléphone. Comment est-ce qu’elle s’appelle ?
-Les amoureux, je vous présente Ava Karen Reade.
-C’est magnifique. Elle est magnifique,
s’émut Amanda.
-C’est vrai qu’on a fait du bon boulot sur ce coup, plaisanta Zapata touchée.
-Je n’ai aucun mérite mon amour. C’est toi qui as tout fait, énonça tendrement son mari en l’embrassant. Pendant près d’une heure les deux couples discutèrent en s’extasiant devant l’enfant puis les plus jeunes décidèrent qu’il était temps de repartir.
-Au fait on apprécie l’attention mais vous n’aviez pas à cacher vos fiançailles. C’est une super nouvelle vous devriez le faire savoir à tout le monde.
-Tash’ mais comment est-ce que tu peux savoir ?
La questionna son amie ahurie.


-La bague chérie, si tu veux attendre un peu avant d’en parler ne porte pas la bague,
expliqua la jeune femme en riant.
-Toutes nos félicitations, ajouta Edgar souriant.
-Merci, soufflèrent-ils avant de s’en aller.

-Hé tout va bien ? L’interrogea le directeur adjoint quelques minutes plus tard en la voyant pleurer.
-Tout est absolument parfait ne t’inquiète pas. C’est juste que tout va très bien pour tout le monde et je suis vraiment très heureuse, bien plus que je ne pourrais l’exprimer avec des mots. En plus les infirmières ont dit que durant les prochains jours j’allais être encore plus en prise aux hormones que pendant ma grossesse.

Le jeune homme lui déposa un délicat baiser sur le front, mis Ava dans son berceau et se coucha à ses côtés en la prenant tendrement dans ses bras. Épuisés ils s’endormirent immédiatement plus heureux que jamais.

3 ans plus tard

Trois longues et heureuses années avaient passés depuis la naissance de la petite Ava. Beaucoup de chose s’était passé pour l’équipe du FBI du bureau de New York, et pas uniquement. Tout d’abord Patterson et Lincoln étaient mariés. Ils avaient adopté une petite indienne nommé Kala, trois ans plus tôt et elle était désormais enceinte d’un petit garçon. Ensuite, en plus d’Avery, Bethany et Roman, Jane et Weller avaient accueilli un petit garçon s’appelant Aiden. Allison et Connor avaient déménagé dans la banlieue de New York pour que Kurt soit plus près de sa fille. La jolie famille recomposée était plus heureuse que jamais même si l’organisation était de mise pour gérer cette tribu.

De plus Rich et Boston s’étaient également mariés. Ils envisageaient également d’adopter un bébé. Enfin la famille Reade fêtait aujourd’hui les trois ans de leur première fille quand la deuxième, Hope, venait d’en prendre un quelques semaines auparavant. Du côté de tous leurs proches, Kick et Bishop s’étaient également mariés à Philadelphie. Toute l’équipe avait été invitée, les agents des deux villes étant devenus très amis. Amanda et Luke s’étaient unis presque deux ans auparavant et ils envisageaient de fonder une famille. Le jeune hispanique dirigeait un restaurant assez côté et la jolie blonde faisait partie d’un grand cabinet connu pour ses recours collectifs contre les grandes entreprises ainsi que son département d’aide aux victimes.

Ils étaient tous réuni dans la maison d’Edgar et Natasha pour fêter l’anniversaire de la petite fille. La journée se passa dans la joie et la bonne humeur autour d’un barbecue.
-Avant que l’on apporte le gâteau j’aimerais porter un toast. Il y a un peu plus de cinq ans je croyais que j’allais mourir. Je n’avais absolument aucune vision de l’avenir et jamais je n’aurais pu imaginer en arriver là, être si heureuse. Alors merci parce que tout ça c’est grâce à vous tous. Vous n’avez jamais abandonné même quand j’étais prête à le faire. Aujourd’hui on fête les trois ans de notre fille avec sa petite sœur et une si grande famille. J’aimerais qu’on trinque à tous ce qu’on a vécu, à ceux que l’on a perdu mais surtout à tous ce que l’on a aujourd’hui, discourut Zapata avant de lever son verre.


-A la famille, ajouta son époux en faisant de même. Ils les rejoignirent tous puis la brune alla chercher le cadeau d’anniversaire. En revenant elle regarda le petit groupe, attendrie. Jamais dans son enfance elle n’aurait imaginé connaitre un tel bonheur mais aujourd’hui elle était sereine. Quoi qu’il arrive, peu importe les épreuves que la vie mettrait de nouveau sur leurs passages ils étaient une famille, sans eux elle aurait disparu. Aujourd’hui elle se sentait plus vivante que jamais.

Version fanfiction.net : https://www.fanfiction.net/s/13215022/1/Disparue

Publicités

Remerciement

Si vous êtes arrivé jusqu’ici, merci pour votre attention et j’espère que la lecture vous à plus. Si vous avez des remarques ou des suggestions rejoignez-nous sur les réseaux sociaux, envoyez un mail à l’adresse indiquée ou contactez-nous à travers le formulaire. C’est avec plaisir que je répondrais à toutes vos questions et que je dialoguerais avec vous dans le but de vous aider mais aussi de m’améliorer.

N’hésitez pas à vous abonnez-vous à mon blog

Cliquez pour recevoir directement le nouveau contenu dans votre boîte de réception. Ainsi vous serez les premiers au courant de notre actualité, des histoires publiés mais aussi de nos dernières promotions et bons plans sur Etsy.

Laisser un commentaire

Recevez un cadeau dans votre boîte mail dans la semaine.

%d blogueurs aiment cette page :