Disparue : Fanfiction Blindspot (3) chapitre 9 et 10

Présentation

disparue

Titre : Disparue

Résumé :

Quand un membre de l’équipe chargé de travailler sur les tatouages disparaît l’équipe de l’agent Novak est chargée de l’enquête. Ses proches vont d’ailleurs en apprendre beaucoup sur leur collègue et sur leurs sentiments à son égard.  Situé pendant la saison 3 Blindspot et le final de la saison 1 de Gone.

Publicités

Histoire « Disparue »

Chapitre 9

C’est sur les escaliers menant aux portes de l’avion que Kurt retrouva son meilleur ami quelques minutes après le visionnage de la vidéo. Il était assis, le regard dans le vide, à essayer de calmer sa respiration. Weller eu de la peine de le voir ainsi. Il paraissait abattu, terrassé par la peur et la peine. Depuis le début de ce cauchemar le directeur adjoint donnait l’impression d’avoir pris dix ans. Le jeune papa s’assit à côté de son ami sans un mot.

-Elle est forte tu sais, commença-t-il en essayant de paraître le plus positif possible.
-Bien sûr que je le sais. Elle est bien plus forte que nous tous réuni mais franchement est-ce que tu as bien regardé cette vidéo ? Ce taré est en train de lui faire vivre un enfer et elle n’a même pas bronché. Il était littéralement en train de l’électrocuter et elle n’a même pas émit un gémissement. Sincèrement Kurt qu’est-ce qu’elle a enduré par le passé pour pouvoir être capable de résister à ça ? Demanda Reade d’une traite, submergé par l’émotion.

Il n’arrivait plus à penser de manière cohérente. Il se dit que la présence de l’équipe de l’agent Novak était une bonne chose car il n’aurait jamais pu gérer cette affaire efficacement, aucun d’entre eux ne le pouvait. Ils n’étaient pas objectifs ou rationnels.  
-Honnêtement des choses horribles, bien plus que l’on ne pourrait l’imaginer ou même que l’on ne le devrait d’ailleurs. Le plus important c’est qu’on la ramène à la maison. Quand ce sera fait on sera tous à ses côtés pour l’aider à surmonter cette épreuve.


-Pourquoi est-ce qu’elle ne nous en a pas parlé bon sang ? On aurait pu l’aider, être là pour elle. J’aurais été là pour elle sans aucune hésitation.
-Tu la connais encore mieux que moi. Tasha n’est pas du genre à s’épancher sur ses sentiments ou son passé. Elle n’a probablement pas voulu paraître faible. En plus ce n’est pas le genre de chose que tu racontes au détour d’un interrogatoire.


-Je sais je ne parle pas de son passé mais du danger qu’elle courait. Si elle me l’avait demandé j’aurais tout fait pour assurer sa sécurité sans poser de question.
-Vraiment ?
Questionna Kurt sceptique. Il savait bien que c’était faux. Si Zapata avait demandé à être protégée ils se seraient inquiétés, Reade encore plus que les autres. Ils auraient forcément fini par chercher des réponses, avec ou sans son consentement.


-Non c’est vrai. Sincèrement je ne la blâme pas du tout c’est juste que … Enfin je sais que je ne peux pas imaginer l’enfer qu’a dû être son enfance. J’aurais juste aimé être capable de lui apporter la paix et la sécurité qu’elle n’a jamais eue pour qu’elle se sente suffisamment en confiance et qu’elle me parle. Après tout c’est ce qu’elle a réussi à faire pour moi pendant, déblatéra Reade avant de se stopper. Il se sentait tellement démuni que ça le rendait fou. Il n’avait pas menti à son ami il n’était pas en colère contre sa collègue mais contre lui-même. Tasha avait toujours été là pour lui quoi qu’il en coûte. Elle le connaissait suffisamment pour savoir quand il allait mal, quand il était heureux ou en colère et elle savait quoi faire dans tous les cas. Toutes ses choses il n’avait pas su les lui donner.


-Pendant l’affaire Jones ? Interrogea Weller même s’il connaissait déjà la réponse à sa question. Son ami le regarda surprit. Quand il vit le regard de son collègue, l’afro-américain comprit qu’il connaissait la plupart de l’histoire.
-Comment est-ce que tu sais ça ?
-Je ne suis pas stupide j’ai bien vu qu’il se passait quelque chose. Je n’ai eu qu’à mettre tous les indices à leurs places et j’ai compris. Enfin je ne connais pas tous les détails de l’affaire et je ne veux pas les connaitre mais j’ai compris le plus gros dès le moment où tu as commencé à devenir agressif sur le terrain et avec l’équipe, surtout Tasha.


-Pourquoi tu n’as rien dit ?
L’interrogea le directeur adjoint intrigué.
-Si tu avais voulu que j’intervienne tu m’en aurais parlé. En plus je savais qu’elle était la personne qu’il te fallait. Tant que vous gériez je n’avais aucune raison de m’imposer. Si je suis intervenu quand elle est venue me parler de la drogue c’est parce qu’elle semblait vraiment inquiète et que je me suis dit que si elle estimait que tu avais besoin de plus d’aide qu’elle ne pouvait t’en apporter c’est que c’était le cas.


-C’est vrai que sans elle je ne m’en serais pas sorti. Je comprends mieux comment elle a trouvé la bonne manière de réagir aussi facilement. Elle a beau me connaitre sur le bout des doigts il n’y a que quelqu’un qui connaissait cette situation qui aurait su comment réagir.
-Oui enfin je pense que c’était un ensemble. Vous vous connaissez par cœur et ça a joué. Sincèrement votre connexion est flippante, Même Jane et moi nous ne sommes pas comme ça.


-C’est vrai enfin ce que je ne saisis pas c’est pourquoi elle ne m’en a pas parlé à ce moment-là,
continua le policier en ne relevant pas l’allusion de son collègue.
-A mon avis Tasha ne t’a pas confié son passé parce qu’elle ne connaissait que trop bien l’horreur de la situation. Elle savait quoi faire et elle savait également que se confier lui ferait du mal sans t’aider toi. Même si tu es le plus à même d’imaginer ce qu’elle a enduré je ne pense pas que tu puisses comprendre. Personne ne le peut.


-Je ne sais pas si on te l’a déjà dit mais c’est super énervant quand tu as toujours réponses à tout. Enfin merci c’est tout à fait ce que dont j’avais besoin,
sourit faiblement Edgar.
-Alors oui Jane me le répète environ deux fois par jour enfin de rien c’est à ça que servent les amis.

Ils devinrent silencieux, ne sachant pas quoi ajouter. Sans qu’aucun des deux hommes de ne s’y attendent Rich arriva et s’assit à côté d’eux. Il était tout aussi calme. Ce qui pour lui n’était pas une chose normale.
-Quoi pas un sarcasme ? Tu n’as pas une remarque totalement déplacée pour essayer d’alléger l’atmosphère ? Tu n’as rien en stock ? Interrogea Kurt surprit.
-Non là c’est franchement au-dessus de mes compétences, surtout après avoir regardé un truc pareil, répondit l’informaticien l’air aussi choqué que ses amis.


-Tu m’étonnes … Par hasard l’un de vous ne serait pas au courant de ce qu’elle a pu confier aux filles parce qu’elles ont définitivement l’air de savoir plus de choses que nous ? Les interrogea leur supérieur tristement. Même si Zapata avait toujours été proche de ses collègues féminines par le passé c’est à lui qu’elle venait se confier quand elle allait mal. Rich et Weller échangèrent un regard entendu en profitant du fait que leur ami avait la tête dans les mains. Ils connaissaient tous les deux la raison du mal être de la jolie brune, enfin au moins en partie, mais il était hors de question d’en parler, pas tant qu’ils n’avaient pas retrouvé la jeune femme saine et sauve.


-Vu le nombre de fois que je les ai surprises en train de se cacher pour discuter au labo je sais qu’il y a bien quelque chose mais quoi honnêtement je n’en ai aucune idée. Après ça n’avait pas l’air important, juste des trucs de filles je suppose.
-Tu n’as pas à te sentir coupable de ne rien avoir remarqué. Effectivement d’après ce que nous ont dit Jane et Patterson, Tasha avait beaucoup de chose en tête bien avant la libération de son père mais …


-Mais rien du tout. J’aurais dû être davantage présent pour elle. J’aurais dû tout faire pour me faire pardonner lorsque l’équipe a été reformé. Je me suis comporté comme un con quand elle est partie pour la CIA et elle m’en a à peine tenu rigueur.
-Ça en revanche c’est vrai,
affirma Weller. Il était prêt à tout aider son ami mais certainement pas à mentir. Ils avaient tous plus ou moins eu du mal à accepter la décision de Zapata de changer d’agence mais ce n’était pas une raison pour couper tout contact pendant un an.


-Le pire c’est qu’elle a été adorable avec moi lorsque je lui ai parlé de Megan, que je lui ai montré la bague mais aussi quand je lui ai demandé d’être mon témoin.
-C’est bien là le fond du problème,
chuchota Rich, pour lui-même, de manière sarcastique.
-Rich ! Gronda Kurt comprenant l’allusion. Il était d’accord avec le consultant mais ce n’était vraiment pas le moment d’en parler.
-Quoi ? Interrogea le directeur adjoint intrigué.


-Rien enfin je sais que je ne connais pas beaucoup Zapata mais je me disais que peut-être elle ne t’avait pas parlé de ses problèmes parce qu’elle avait vu que tu étais heureux et qu’elle ne voulait pas gâcher ça, se rattrapa l’informaticien de justesse.
-Faire passer le bonheur des autres avant le sien. Ça c’est la Tash’ que je connais et que j’aime, déclara naturellement Edgar souriant sans se rendre compte de la portée de ses paroles. Ses deux interlocuteurs se regardèrent tristement. Ils savaient que leurs amis étaient faits l’un pour l’autre. Seulement ils avaient beaucoup de chemin à parcourir avant de vraiment pouvoir être ensemble si tenté qu’ils arrivent à ramener leur collègue en vie. Chose qui risquait d’être extrêmement compliqué même s’ils étaient terrifiés de l’admettre.


-Elle est toujours la même personne qu’hier soir ou même que la semaine dernière. Toutes les épreuves qu’elle a vécues ont fait d’elle la femme que l’on aime aujourd’hui.
-Je sais. C’est juste tellement énorme et j’ai tellement peur qu’on ne puisse pas la retrouver à temps. Je n’ose même pas imaginer les horreurs qu’elle est en train de subir.
-Hé comme l’a dit Weller elle et forte ok. Je pensais ce que j’ai dit lorsque Hirst t’a menacé en se prenant à Tasha. Elle n’est pas du genre à se laisser neutraliser sans se battre d’accord.

-Non mais depuis quand est-ce qu’il est aussi sensé ? Demanda Reade à son ami. Weller haussa les épaules en riant doucement. Ils étaient tous terrifié et à bout de nerf mais c’était bon de sentir que quoi qu’il arrive ils seraient toujours là les uns pour les autres. Les trois hommes restèrent un moment assis en silence. Ils se repassaient mentalement la vidéo de leur amie, cherchant le moindre indice dans sa gestuelle ou son discours.


-J’ai trouvé, entendirent-ils soudain. Le cri venait de l’intérieur de l’avion. Ils se regardèrent tous les trois surpris puis ils se retournèrent lorsque quelqu’un arriva. Jane passa sa tête à l’extérieur et leur dit les yeux pleins d’espoirs.
-Le message qu’elle nous a laissé n’était pas un adieu. Elle n’a pas abandonné et elle a bien fait parce qu’avec Patterson on a une piste.

Ils se regardèrent tous en souriant puis se levèrent précipitamment. Ils savaient que rien n’était joué mais pour la première fois depuis le début de la journée ils se sentaient plus léger. Ils avaient retrouvé de l’espoir, l’espoir de ramener Tasha à la maison, d’avoir une nouvelle chance de faire les choses biens et bon sang ça faisait du bien.

Publicités

Chapitre 10


Après le départ des trois hommes de l’équipe Javier et Luke s’isolèrent avec Franck et John pour parler de leur père et de ses connaissances. Rosa, Karen, Amanda, Kick, Patterson et Jane restèrent donc dans une salle de réunion à se concerter sur la suite des événements. Elles s’installèrent autour d’une table en observant les enfants de loin.

-Mi bebe que Dios te protege y que te da la fuerza para sobrevivir, Rosa commença à prier avec les larmes aux yeux. C’était physiquement douloureux pour elle de voir souffrir sa petite fille. Depuis le moment où elle avait recueilli ses petits-enfants elle avait tout essayé pour alléger leurs souffrances en particulier celle de Natasha. À 14 ans elle paraissait déjà porter le poids du monde sur ses épaules. Malgré tous ses efforts et leur proximité la jeune femme ne s’était jamais vraiment confié sur son calvaire.

-Écoutez je ne peux imaginer la douleur que vous ressentez maintenant mais il faut que je vous demande si vous avez perçu quoi que ce soit dans la vidéo qui pourrait nous aider, demanda Kick doucement. Elle était profondément touchée par toute cette affaire par conséquent elle faisait son maximum pour alléger le fardeau de cette famille.

-Sincèrement je n’en ai aucune idée. Elle n’a rien mentionné de particulier enfin en ce qui me concerne, répondit la mère des jumeaux.

-Tous ce que j’ai vu c’est ma petite fille en train de souffrir et de nous faire ses adieux.

-Je ne peux pas me représenter ce que vous traversez ou même ce que vous avez traversée dans le passé mais je ne pense pas que Tasha ait abandonné. Même si personne ne le voit je suis certaine qu’elle nous a laissé un message. Il me parait inenvisageable qu’elle arrête de se battre. Tasha est tellement forte, essaya de rassurer la jeune étudiante également très émue.

Elle comprenait soudainement beaucoup de chose sur sa voisine. Amanda s’était toujours doutée qu’elle avait vécu des choses difficiles. Ses réactions, sa façon de réagir après son agression lui avait mis la puce à l’oreille. Seulement elle n’avait jamais abordé le sujet de peur de raviver de douloureux souvenirs. De plus la blonde ne se doutait pas que la situation était aussi affreuse.

-Natasha vous a déjà parlé de son père ou de ce qu’il lui a fait subir ?

-Non jamais mais … Enfin j’ai traversé une période difficile dernièrement à cause d’un garçon de promotion et à sa façon de m’aider je me suis doutée qu’il y avait quelque chose mais mon Dieu je n’aurais jamais imaginé que c’était à ce point. Si j’avais su qu’elle était toujours en danger je l’aurai encouragé à demander de l’aide.

-On aurait fait la même chose si on avait su ce qu’il se passait. Je veux dire nous avions toutes les deux remarquées qu’elle était un peu plus sur les nerfs et déprimée ces derniers temps et on a tout fait pour l’aider mais nous n’aurions jamais pensé que c’était si grave, exposa Jane en parlant pour elle et Patterson.

-Je n’en doute pas. Tasha est chanceuse d’avoir des amies comme vous. Le fait est qu’aussi solide que soit ma petite fille se confier sur ses peurs ou son passé lui est presque impossible.

-C’est plus que compréhensible enfin pour être honnête elle était plus ouverte depuis un moment. Elle était moins hésitante à parler de ses sentiments, expliqua l’informaticienne.

-C’est vrai en même temps ça ne doit pas être facile tous les jours, fit remarquer Karen en comprenant de quoi elle parlait.

-J’en déduis qu’elle vous a parlé de …

-Parler est un bien grand mot disons qu’on ne lui a pas vraiment laissé le choix, sourit-elle faiblement.

-Ça ne m’étonne même pas. La seule fois où elle m’en a parlé elle était vraiment mal et probablement ivre. Après ça elle n’a plus jamais voulu en discuter, raconta Amanda.

Tasha s’occupe toujours du bien être des autres avant de veiller au sien. Elle est comme ça depuis la naissance de ses frères et ça n’a jamais cessé. Javier m’a raconté tous ce qu’elle avait tout fait pour eux c’est de la folie.

-J’ai toujours trouvé ça à la fois admirable et terrifiant, déclara Rosa en soupirant.
-Agent Doe, Agent Patterson je peux me permettre de vous poser une question un peu indiscrète à propos de la relation de Tasha avec son coéquipier ? Questionna la brune voulant avoir un avis objectif au sujet de la vie amoureuse de sa belle-sœur.  


-Je suppose que c’est le genre de question auxquelles elle ne répondra pas encore moins de manière objective alors bien sûr allez-y. Après tout une fois que l’on l’aura retrouvé en vie je pense que l’on devra toutes s’y mettre pour convaincre cette tête de mule qu’elle mérite d’être heureuse, répondit Jane. La jeune tatouée essayait de rester légère et positive pour remonter le morale de ses interlocutrices même si elle aussi était extrêmement inquiète.

Elle savait que sa collègue était forte mais au vue de la vidéo et des antécédents de son père la situation était très grave. Tous ce qu’elle essayait de faire était de maintenir les apparences pour que personne ne sombre et que tout le monde soit au meilleur de ses capacités pour retrouver sa meilleure amie.

-Visiblement nous avons toutes remarqués ses sentiments mais est-ce qu’il y a une possibilité qu’ils soient réciproques ? Je veux dire c’est plus qu’évident qu’il tient énormément à elle mais est-ce que …


-Il est amoureux d’elle. Effectivement c’est le cas même si pour être honnête nous ne connaissons pas tous les aspects de leur relation. C’est compliqué parce qu’ils ont toujours été proches. Pendant un moment nous avons vraiment cru qu’il se passait quelque chose. Quand on en a parlé à Tasha elle nous a confié qu’il l’avait embrassé. D’après ce que je sais elle l’a repoussé de peur qu’il agisse sur une impulsion après une opération délicate. Après ça leur relation est devenue très ambiguë. À notre mariage ils étaient tellement proches qu’on a longtemps imaginé qu’il s’était passé quelque chose et je pense encore que c’est possible mais le fait est qu’elle est partie quelques semaines après. Reade l’a très mal pris et ils ne se sont pas parlé pendant un an. Quand l’équipe s’est reformé il avait une petite amie à laquelle il est maintenant fiancé …

-Ça m’a tout l’air d’être un sacré bazar, commenta Kick en se mêlant à la conversation. Elle n’avait jamais été doué avec les sentiments, en particulier l’amour, mais sur ce coup c’était plus qu’évident que les deux jeunes gens étaient faits l’un pour l’autre. Avec toutes les recherches et les interrogatoires l’équipe en avait beaucoup appris sur leur disparue et plus ils accumulaient les informations plus la blonde se sentait proche d’elle.
-Mesdemoiselles je suis désolée de vous l’apprendre mais l’amour ce n’est jamais simple, exposa la plus âgée du groupe sarcastique.


-Il y a un truc qui me perturbe c’est que de toute la vidéo le seul nom qu’elle a prononcé c’est le vôtre agent Patterson et puis cette histoire de trafic d’être humain et de collier en forme de cœur ça n’a pas de sens pour moi, continua la consultante.
-J’y pense aussi depuis tout à l’heure et honnêtement à part quelques hypothèses qui ne mène nulle part je n’ai rien. Elle fait référence à une affaire que l’on a traité il y a environ 4 ans. On enquêtait sur un trafic d’être humain mais on n’avait pas assez de preuves pour faire tomber tout le réseau. Zapata correspondait au profil des victimes. Pour pouvoir localiser les autres filles et identifier les membres de l’organisation Weller a décidé de l’infiltrer.


-Une décision assez logique au vue des informations. Comment est­-ce que s’est déroulé l’opération ?
-Relativement bien, nous avons arrêtés tous les membres de l’organisation et récupérés toutes les femmes qui en avaient été victimes seulement il y a eu un affrontement ainsi qu’un incendie et ça aurait très bien pu mal tourner. Pour localiser Tasha on avait introduit un mouchard dans un collier en forme de cœur d’où sa référence.


-Je sais que ce n’est pas mon rayon mais considérant le fait qu’elle se savait en danger est-ce qu’il serait possible qu’elle se soit elle-même posée un traceur ?
Demanda timidement Amanda.
-C’est loin d’être absurde. J’y ai pensé et c’est l’hypothèse la plus probable que l’on ait seulement sans plus d’information ça ne nous aide pas.
-Qu’est-ce que vous voulez dire par là ?
Questionnèrent Karen et Rosa.


-Ce type de technologie est réglé sur une fréquence bien précise et possède une portée relative alors sans le modèle et le numéro de série on ne peut rien faire. De plus il est certain qu’elle ne l’a pas pris au FBI. Depuis l’affaire Hirst j’ai fait renforcer tous les systèmes. Si quelque chose était sorti sans autorisation on m’en aurait averti, termina Patterson perplexe.
-Alors elle l’a probablement pris à la CIA,
supposa Jane.


-Ou alors Keaton lui a donné. Il est de la CIA alors il était forcément au courant de l’affaire avec son père. Comme nous l’avons dit précédemment il tient à ses agents. S’il savait que Tasha était en danger il a forcément pris des mesures, avec ou sans l’accord de sa hiérarchie. La question est de savoir lesquelles.


-Vous n’avez vraiment aucun moyen de le contacter ?
Interrogea Kick.
-Non j’ai essayé de l’appeler et il ne répond pas. S’il a des informations c’est lui qui nous contactera d’une manière ou d’une autre de façon à ne pas se faire prendre.
-Il ne reste plus qu’à espérer que cela se fasse rapidement alors,
conclut Karen en soupirant.

L’assemblée devint tout d’un coup silencieuse. Des agents ratissaient le monde numérique de fond en comble pour localiser l’hispanique pendant que d’autres allaient interroger toutes les personnes susceptibles d’avoir plus d’informations. Elles avaient donc l’impression d’avoir épuisé toutes les pistes, aborder tous les sujets de conversations possibles. Tout ce qui concernait l’agent spécial Natasha Zapata ou ses proches avait été passé en revue durant les douze dernières heures. Patterson sortit sa tablette à la recherche de nouveaux indices quand elle se mit à crier.

-J’ai trouvé !

-Qu’est-ce qui se passe ? Qu’est-ce que tu as ?  Demanda Jane dans un regain d’énergie. Elle suffisamment connaissait ce regard pour savoir que c’était bon signe. Patterson lui montra sa découverte pleine de joie.
-On peut savoir ce qu’il y a ? Questionna la jeune consultante.
-Ce qu’il y a c’est … Honnêtement je n’en sais rien Dieu, la providence ou même la CIA vous pouvez appeler ça comme vous voulez mais c’est absolument ce dont on avait besoin.
-Je vais chercher Franck et Bishop,
répondit immédiatement Kick.
-Et moi Reade, Kurt et Rich on se rejoint dans l’open space, termina Jane.

Les deux jeunes femmes partirent chercher leurs coéquipiers pendant que tout le monde rejoint la pièce principal plein d’espoir. Rien n’était joué mais pour la première fois depuis des heures ils apercevaient le bout du tunnel. C’était peut-être mince mais quand elle rejoint le reste de l’équipe Rosa se dit que malgré toutes les horreurs qu’elle avait traversées sa petite fille avait peut-être un ange gardien à ses côtés.

Version fanfiction.net : https://www.fanfiction.net/s/13215022/1/Disparue

Publicités

Remerciement

Si vous êtes arrivé jusqu’ici, merci pour votre attention et j’espère que la lecture vous à plus. Si vous avez des remarques ou des suggestions rejoignez-nous sur les réseaux sociaux, envoyez un mail à l’adresse indiquée ou contactez-nous à travers le formulaire. C’est avec plaisir que je répondrais à toutes vos questions et que je dialoguerais avec vous dans le but de vous aider mais aussi de m’améliorer.

N’hésitez pas à vous abonnez-vous à mon blog

Cliquez pour recevoir directement le nouveau contenu dans votre boîte de réception. Ainsi vous serez les premiers au courant de notre actualité, des histoires publiés mais aussi de nos dernières promotions et bons plans sur Etsy.

Laisser un commentaire

Recevez un cadeau dans votre boîte mail dans la semaine.

%d blogueurs aiment cette page :