Disparue : Fanfiction Blindspot (3) chapitre 3 et 4

Présentation

disparue

Titre : Disparue

Résumé :

Quand un membre de l’équipe chargé de travailler sur les tatouages disparaît l’équipe de l’agent Novak est chargée de l’enquête. Ses proches vont d’ailleurs en apprendre beaucoup sur leur collègue et sur leurs sentiments à son égard.  Situé pendant la saison 3 Blindspot et le final de la saison 1 de Gone.

Publicités

Histoire « Disparue »

Chapitre 3

Après avoir repris leurs esprits les quatre agents se rendirent à l’appartement de leur amie pour en apprendre plus. Pendant le trajet ils restèrent tous très silencieux, plongés dans leurs pensées. Kurt ne cessait de se demander ce qu’il s’était passé. Si cet enlèvement avait à voir avec la police, le FBI, la CIA ou si c’était personnel. Quoiqu’il en soit ils le sauraient très vite.

Dans tous les cas il espérait que la jeune femme se sortirait indemne de toute cette histoire car il n’imaginait pas cette équipe, leur famille, sans elle. Tasha était comme sa petite sœur, une sœur bien têtue et qui suit son propre chemin mais que l’on aime malgré tout. Elle, Jane et Patterson étaient inséparables et elles formaient un vrai trio, toujours là les unes pour les autres quoiqu’il arrive.

L’agent savait que sa femme ainsi que l’informaticienne ne s’en remettrait pas. Quant à Reade même s’il ne s’en était pas encore rendu compte il était plus qu’évident que la brune était l’amour de sa vie et que la perdre le détruirait. Weller se promit d’ailleurs de tout faire pour lui faire ouvrir les yeux une fois leur amie retrouvée car la vie était bien trop courte pour la gâcher. Ils arrivèrent à destination et toujours aussi silencieusement les deux jeunes femmes sortirent de la voiture. Voyant que son meilleur ami ne bougeait pas il essaya de le faire sortir de sa torpeur.


-Reade, nous sommes arrivés.
Le directeur adjoint releva la tête et le regarda à travers le rétroviseur avec une douleur tel que ça lui retournait le cœur.
-Kurt, je …
-Je sais Reade mais on va la retrouver. Elle est forte alors elle tiendra le coup et nous on va venir la chercher,
assura l’agent en étant le plus convaincant possible. Lui aussi avait peur mais ce n’était pas le moment de flancher.

Ils sortirent également de la voiture et montèrent à l’appartement de leur collègue. Les quatre agents durent montrer leurs badges aux officiers en faction pour pouvoir à ce qui était maintenant une scène de crime. Quand ils entrèrent ils purent voir que le salon avait été saccagé et qu’il y avait de grandes traces de sang sur les murs. Des officiers de polices et du FBI ainsi que des équipes scientifiques s’activaient un peu partout.

-Oh mon Dieu mais qu’est-ce qu’il s’est passé ici ? Murmura Jane sous le choc.
-C’est exactement ce que l’on essaye de découvrir. Je peux savoir qui vous êtes et comment vous avez pu entrer ? Demanda un agent de type hispanique d’une trentaine d’années.


-Vous devez être l’agent Bishop on s’est eu au téléphone il y a environ une demi-heure. Je suis l’agent Patterson et voici l’agent Weller, Jane ainsi que le directeur adjoint Reade. Nous sommes du FBI également, de l’antenne de New York. Nous sommes des amis et collègues de Tasha, déclara la blonde faiblement.
Alors elle est toujours au FBI pourquoi ce n’est pas dans son dossier dans ce cas. Je n’ai rien trouvé qui l’indique, s’étonna James en s’approchant des nouveaux venus, armé de son ordinateur et de ses gants.


-Parce qu’elle ne travaille pas pour eux mais en collaboration avec eux et que son poste doit avoir une habilitation secret défense. CIA ou NSA ? Je me présente Franck Novak je dirige cette équipe. J’ai également eu l’occasion de travailler avec Zapata lorsqu’elle était dans la police il y a presque dix ans maintenant.


-C’est exact Tasha fait maintenant partie de la CIA. On mène une unité conjointe sur une affaire sensible,
continua Jane voyant que sa meilleure amie était trop perdue dans ses pensées pour parler. Toute l’équipe de l’agent Novak s’était à présent réuni autour des nouveaux arrivants pour récolter plus d’information.


-Écoutez je sais que vous avez commencé à enquêter mais Tasha est notre amie et elle a accès à des informations sensibles alors on va reprendre l’affaire, commença Reade prêt à tout pour retrouver sa coéquipière.
-Je comprends tout à fait votre inquiétude et nous prenons cette affaire très au sérieux étant donné le métier de votre amie mais nous avons reçu des ordres du directeur du FBI lui-même,
interrompit Bishop en essayant d’être le plus compréhensif possible. Les quatre agents se regardèrent surpris.
-Attend Keaton n’est pas intervenu et a laissé les pleins pouvoirs au FBI. Ce n’est absolument pas normal, fit remarquer l’informaticienne à Edgar.

-Tu as raison ça veut surement dire que ça n’a aucun rapport avec son travail à la CIA mais dans ce cas je ne vois pas pourquoi personne ne nous a prévenu, rétorqua l’afro américain en s’adressant à sa jeune collègue.
-Il semblerait que ce soit personnel. D’après notre témoin votre amie avait l’air de connaitre son agresseur, interrompit Kennedy.
-Un témoin ? Elle le connaissait ? S’étonnèrent-ils tous.


-Agent Novak vous avez reçu des ordres. Nous comprenons très bien et nous ne remettons absolument pas en cause vos compétences ou celles de votre équipe seulement on ne va pas rester à rien faire en attendant ne serait-ce de savoir si Tasha est en vie, annonça Kurt tout aussi perturbé que ses collègues. Rien que l’idée que leur amie puisse être déjà morte leur faisait froid dans le dos. En entendant les mots de son collègue Reade pâlit soudainement. Il ne pouvait pas perdre sa meilleure amie, c’était totalement inconcevable. Kick décida de prendre la parole en se tournant d’abord vers l’équipe d’un air bienveillant.


-C’est tout à fait compréhensible.  Elle se tourna ensuite vers son mentor et le prit à part plus discrètement. Pendant ce temps Edgar, en sa qualité de directeur adjoint, téléphona au bureau de Washington pour savoir de quoi il retournait exactement. Quelques minutes plus tard il revint visiblement sur les nerfs.


-La direction veut garder ça en interne et ils pensent que l’on serait trop impliqué dans l’affaire pour être objectifs, annonça-t-il complètement chamboulé. Il connaissait la réputation de cette équipe et ils étaient effectivement très doués seulement il ne pouvait pas rester inactif dans une situation pareille. Il s’agissait de Tasha, sa Tasha.


-Franck peut être qu’on pourrait voir pour collaborer après tout entre le personnel et le professionnel on a beaucoup de terrain à couvrir. En plus franchement à leur place nous ferions exactement la même chose, signala la blonde compatissante. Elle percevait sans mal l’attachement que pouvait avoir ses agents les uns envers les autres et elle pensait sincèrement qu’une collaboration était la manière la plus efficace de retrouver leur victime.


-Tu as raison … Bon écoutez si ça vous convient on prend en charge l’affaire officiellement mais on peut travailler ensemble. Personnellement ça ne me pose pas de problème.
-Merci de l’offre on apprécierait énormément,
répondit Patterson touchée par leur compréhension.

Les trois autres agents acquiescèrent également car ils avaient effectivement beaucoup de piste à couvrir et peu de temps. En plus lors d’une affaire trop personnelle un regard neuf était toujours utile. Cette nouvelle équipe commença donc à faire connaissance en parlant de la manière dont ils allaient procéder afin de retrouver Zapata le plus rapidement possible.

Ils se mirent d’accord sur le fait que l’équipe examinerait les pistes concernant les enquêtes de Tasha pour le FBI et la CIA et que l’unité des disparitions prendrait en compte l’aspect personnel de la vie de Natasha ainsi que toutes les affaires qu’elle avait traitées en rentrant dans la police.

Publicités

Chapitre 4

Une fois les formalités mises en place les agents passèrent aux choses sérieuses. La scientifique avait passé le lieu au peigne fin seulement il n’avait rien trouvé. Néanmoins pour Bishop ce n’était pas la preuve qu’il n’y avait rien à voir bien au contraire. Cela changeait juste le profil qu’ils pourraient faire de leur suspect.

-On a fouillé tout l’appartement à la recherche d’information mais rien n’a l’air de manquer est-ce que quelque chose vous semble différent de d’habitude ? Questionna le jeune brun afin de déterminer si le domicile de la jeune femme avait été fouillé. Après tout quelque chose pouvait avoir été pris ou bougé sans que personne ne s’en rende compte, un objet avec une signification particulière.

Jane, Patterson, Weller et Reade se mirent à observer le salon de leur amie plus en détail. Rien qu’à voir les dégâts causés ils pouvaient dire que l’attaque avait été violente et que Tasha s’était défendu de toutes ses forces. Ils commencèrent à se déplacer dans les autres pièces de l’appartement. Ils se sentaient mal à l’aise à l’idée de fouiller dans l’intimité de leur amie surtout qu’elle était habituellement très discrète sur sa vie privée.

Seulement c’était un mal nécessaire. Ils ne repérèrent rien jusqu’à leur arrivée dans la chambre à coucher. Les deux hommes n’étaient jamais venus et se sentaient gênés mais leurs deux collègues étaient déjà rentrées dans cette pièce pour diverses raisons et continuèrent d’observer.

Pendant ce temps Reade fixait la scène d’un regard vide. Plus d’une fois au cours de leur partenariat il avait rêvé de se trouver dans cette chambre. Seulement dans ses rêves il était avec sa collègue et il lui montrait combien il l’aimait et la désirait. Aujourd’hui beaucoup de choses avaient changé.

Edgar était fiancé, Zapata faisait partie de la CIA et ils étaient moins proches qu’avant. Elle était plus sur la réserve et se confiait moins. Ça lui manquait énormément. Au bout de quelques minutes, il sortit de sa torpeur au son de la voix de sa collègue informaticienne.

-Ce n’est peut-être rien mais je suis venue la semaine dernière, les cadres sur sa table de chevet n’étaient pas dans cet ordre et les albums photos n’étaient pas sortis.


À cette annonce le jeune directeur adjoint se retourna vers le petit meuble à côté du lit pour observer les photographies. Il y en avait une ou deux de ses frères avec son neveu et sa nièce, quelques-unes de l’équipe au grand complet, certaines étaient d’elle, Jane et Patterson mais le plus surprenant pour lui était qu’il trouva quelques photos d’eux deux.

Il y en avait trois exactement. La première datait de la fête de Noël du bureau lors de la première année de leur partenariat. La seconde avait été prise lors d’un match de baseball qu’ils étaient allés voir tous les deux. La dernière, sa préférée, avait été prise au mariage de Jane et Kurt. Ils étaient en train de danser tendrement enlacés. Ils souriaient tous les deux et le policier se rappelait qu’il ne l’avait jamais trouvé aussi belle qu’à ce moment-là. Elle était radieuse et pour la première fois depuis longtemps elle semblait totalement heureuse, en paix.

Pendant cette soirée il n’avait quasiment pas quitté sa partenaire. Ils avaient ri, dansé, parlé et ils avaient même finit par s’endormir dans la même chambre d’hôtel. Même lorsqu’ils étaient en groupe avec leurs amis ils ne s’étaient jamais séparés. Il ne s’était rien passé entre eux ce soir-là cependant ils n’avaient jamais été aussi proche. Il était très perturbé de voir que sa partenaire attachait tant d’importance à ces moments rien qu’à eux.


-C’est inhabituel pour elle ? L’interrogea Kick en cherchant des indices sur le type de prédateur auquel ils avaient affaires.
-Assez oui Tasha n’est pas du genre à se préoccuper de la décoration ni à être suffisamment nostalgique pour ressortir de vieux albums. Après ce n’est pas impossible mais je trouve ça étrange.


-On va continuer d’explorer toutes les pistes mais pour l’instant ça confirme notre hypothèse comme quoi ça serait un crime personnel,
signala l’agent Novak.
-C’est vrai que ça y ressemble de plus en plus. Vous avez parlé d’un témoin. On pourrait lui parler ? Demanda Weller trouvant la situation de plus en plus préoccupante.
-Bien sûr. Il s’agit de sa voisine elle est dans son appartement avec des officiers de polices qui prennent sa déposition. Bishop et Kennedy l’ont déjà interrogé mais allez-y si vous voulez.

Les quatre agents, accompagnés de Kick, se rendirent à la rencontre de leur témoin. Lorsqu’ils arrivèrent ils purent voir une jolie blonde d’environ 22 ans qui paraissait complètement choquée.

-Amanda je ne sais pas si vous vous rappelez de moi je suis une amie de Tasha, commença Patterson doucement. Elle ne voulait pas brusquer la jeune femme de peur qu’elle se referme sur elle-même.   
-Oui je me souviens de vous nous nous sommes déjà croisés vous êtes ses collègues du FBI c’est ça ? Demanda-t-elle en regardant toute l’équipe.

Elle les avait déjà tous plus ou moins aperçu en compagnie de Zapata. De plus sa voisine lui avait parlé de ses amis de nombreuses fois. Les deux jeunes femmes étaient assez proches car l’hispanique la voyait comme une petite sœur et elle se confiait souvent sur sa relation avec les membres de l’équipe. Cela était en particulier vrai depuis qu’elle avait recommencé à travailler avec FBI.


-C’est ça. Je sais que la police vous a interrogé mais est-ce que ça vous dérangerait que l’on discute un moment, continua l’informaticienne sur le même ton.
-Non absolument pas. Je ferais tous ce qui est nécessaire pour vous aider à retrouver Tasha. Elle est tellement gentille et puis elle a fait tellement pour moi ces derniers mois.


-Qu’Est-ce que vous voulez dire par là ?
Demanda Jane intriguée. Amanda les regarda l’air paniqué.
Écoutez je comprends tout à fait que certaines choses soient personnelles mais dans ce genre d’affaire on ne peut rien laisser au hasard. Il faut que l’on sache absolument tout ce que vous pouvez nous dire sur ces derniers mois. Ça peut parfois paraître sans lien et parfois ça l’est mais on ne peut vraiment présumer de rien, expliqua Franck en essayant d’être le plus compréhensif possible. Il voyait bien que la jeune femme était perturbée.

-Je viens d’Alabama mais depuis un peu plus de trois ans j’étudie le droit à Columbia. C’est d’ailleurs quand j’ai emménagé que j’ai rencontré Tasha. Il y a trois mois maintenant je suis restée tard à la bibliothèque pour étudier avec un de mes camarades de promotion. Seulement lorsque l’on s’est retrouvé seuls il est devenu plus entreprenant et quand je l’ai repoussé il a continué et il m’a … Il m’a violé …

Après ça je suis rentrée chez moi. Je ne pensais plus, j’étais en pilotage automatique. En arrivant dans le hall j’ai croisé Tasha. Vous aviez dû avoir une très longue journée parce qu’elle semblait épuisée pourtant ça ne l’a pas empêché de voir immédiatement à quel point j’allais mal. Je ne sais pas si elle a tout de suite compris ce qu’il s’était passé mais sans me poser de question elle m’a raccompagné chez moi et est restée toute la nuit. Après ça elle m’a écouté et m’a encouragé sans jamais me forcer que ce soit pour parler, aller voir la police ou même recommencer à sortir.

À chaque fois elle m’a poussé à dépasser mes peurs et heureusement sinon je n’aurais jamais pu avancer mais jamais elle ne m’a jamais forcé. Même quand il a s’agit d’aller porter plainte elle m’a dit d’aller à mon rythme et pourtant pour un ancien flic on pourrait penser qu’elle aurait fait l’inverse.  Je sais que Tasha est plutôt du genre à cacher ses sentiments mais honnêtement c’est l’une des personnes les plus compréhensive et attentionnée que je connaisse. Depuis ce soir-là dès qu’elle a le temps elle passe me voir et on discute aussi bien de choses sérieuses que de banalités. Bien plus qu’on le faisait dans le passé même si c’était déjà arrivée.


-Avez-vous fini par aller voir la police
? Questionna Patterson en lui prenant la main en signe de soutien. Elle était émue par la douleur de la blonde. Un tel comportement ne l’étonnait pas de la part de Zapata bien au contraire. Elle connaissait suffisamment son amie pour savoir qu’elle était bien plus sensible, douce et généreuse qu’elle ne le laissait paraître.


-Oui au bout de trois jours. Heureusement dès que les policiers ont commencé à l’interroger il a avoué et a tout de suite décidé de plaider coupable. Il a pris 10 ans au lieu de 20.
-Je sais que ce sont des questions très personnelles mais en dehors de ça de quoi parliez-vous avec Tasha ?
Questionna Bishop. Il était conscient que ça devait être très dure pour l’étudiante mais il savait que ce genre de complicité pouvait amener aux confidences et c’est exactement ce dont ils avaient besoin maintenant.


-Tout et rien, mes études, son boulot nos amours des choses comme ça, répondit la blonde en prenant soin de rester évasive. Sa voisine lui avait parlé de ses sentiments pour son coéquipier et elle savait à quel point la situation était douloureuse pour la jolie brune. Pour rien au monde elle ne voudrait trahir son secret. En plus cela n’était absolument d’aucune utilité. Enfin la jeune femme était plus ou moins sûre que la policière avait mis au courant ses meilleures amies alors elles seraient quoi en faire.


-J’ai remarqué qu’elle était plus anxieuse ces dernières semaines mais elle ne nous a pas dit pourquoi est qu’il y aurait une chance pour qu’elle vous en ait fait part, demanda la jeune tatouée en cherchant désespérément une piste.


-Je l’ai perçu aussi mais quand je lui ai posé la question elle a botté en touche. Il y avait effectivement quelque chose qui la perturbait mais j’ai senti que c’était personnel alors j’ai préféré ne pas insister. Ce n’est pas trop son genre de s’étendre sur ses sentiments à moins qu’elle souffre vraiment. Honnêtement comme je l’ai dit au policier la seule chose qui m’a paru bizarre c’est qu’après avoir reçu une lettre elle a changé ses serrures, rajouté une alarme et elle s’est assurée que son nom n’apparaissait ni sur les boîtes aux lettres ou les interphones. Elle a également fait rediriger son courrier.  

-Elle avait peur de quelque chose mais pourquoi elle ne nous en a pas parlé bon sang ? Demanda Reade complètement perdu. Il s’en voulait il n’avait pas été assez à attentif : les troubles du sommeil, les insinuations de Patterson et maintenant ça. S’en était trop pour lui.
-Honnêtement je n’en ai aucune idée mais je sais combien elle tient à vous, à vous tous. Si elle vous a caché quelque chose c’est qu’elle avait ses raisons, rassura-t-elle touchée par la détresse apparente de l’agent.


-Pourquoi est-ce que vous pensez que Tasha connaissait son agresseur ?
-Je n’ai pas pu tout entendre mais elle le tutoyait. En plus de ça ils se sont disputés plusieurs minutes avant que tout s’arrête. Il me semble même qu’elle lui a demandé de partir et qu’il a refusé en disant que ça faisait longtemps qu’ils ne s’étaient pas vus. Je suis désolé je ne peux pas vous en dire plus j’ai à peine aperçu leurs visages.


-C’est déjà beaucoup merci pour tout et ne vous inquiétez pas on laissera des policiers en faction devant votre appartement juste par précaution
, expliqua l’agent Novak. Il ne pensait pas qu’Amanda était en danger mais il ne voulait pas prendre de risques.
-J’aurais tellement aimé faire plus mais quand j’ai entendu les coups de feu j’ai paniqué. Peut-être que si j’avais …
-Non absolument pas vous vous seriez mis en danger et ça n’aurait rien donné de bon. Vous avez pris la meilleure décision possible,
garantit Kick. Si elle était intervenue la jeune femme se serait probablement fait tirer dessus.

Les agents continuèrent à poser quelques questions puis partirent en promettant à Amanda de la tenir au courant. Elle leur garantit qu’elle restait à leur disposition en cas de besoin puis ils se rendirent tous dans l’avion qui leur servait de QG et furent rejoint par Rich pour retrouver leur collègue disparue.

Version fanfiction.net : https://www.fanfiction.net/s/13215022/1/Disparue

Remerciement

Si vous êtes arrivé jusqu’ici, merci pour votre attention et j’espère que la lecture vous à plus. Si vous avez des remarques ou des suggestions rejoignez-nous sur les réseaux sociaux, envoyez un mail à l’adresse indiquée ou contactez-nous à travers le formulaire. C’est avec plaisir que je répondrais à toutes vos questions et que je dialoguerais avec vous dans le but de vous aider mais aussi de m’améliorer.

N’hésitez pas à vous abonnez-vous à mon blog

Cliquez pour recevoir directement le nouveau contenu dans votre boîte de réception. Ainsi vous serez les premiers au courant de notre actualité, des histoires publiés mais aussi de nos dernières promotions et bons plans sur Etsy.

Laisser un commentaire

Recevez un cadeau dans votre boîte mail dans la semaine.

%d blogueurs aiment cette page :